Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Wiidii annonce lever 10 millions d’euros pour accélérer sur l'intelligence artificielle et amorcer son internationalisation

Levée de fonds La start-up bordelaise Wiidii a annoncé mercredi 24 avril 2019 lancer une campagne pour recueillir 10 millions d’euros. Une somme qui lui permettra de poursuivre sa croissance, au travers de recrutements ainsi que d’un renforcement de son activité de R&D.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Wiidii annonce lever 10 millions d’euros pour accélérer sur l'intelligence artificielle et amorcer son internationalisation
Wiidii annonce lever 10 millions d’euros pour accélérer sur l'intelligence artificielle et amorcer son internationalisation © Wiidii

Elle a parcouru du chemin, depuis sa première participation au CES de Las Vegas en janvier 2017. Pour rendre son concierge de poche encore plus intelligent, la jeune pousse bordelaise Wiidii a annoncé mercredi 24 avril 2019 lancer une levée de fonds à hauteur de dix millions d’euros. Le budget qu’elle estime "nécessaire pour véritablement accélérer [sa] croissance".

 

La société a lancé son application "Mon Compagnon" en 2016, pour assister et accompagner les clients des marques avec qui elle collabore grâce à la voix. AXA Partners, Renault, Caisse d’Épargne… "Ces expériences nous ont permis de gagner en crédibilité sur le marché français", explique à L’Usine Digitale Cédric Dumas, président-fondateur de la jeune pousse. Personnalisable, la solution permet à chacune des entreprises d’apposer son identité visuelle dans l’application pour en faire un produit maison.

 

à Montréal, un laboratoire dédié à l'IA

Ce que revendique la start-up : "Une solution basée sur l’intelligence artificielle, qui se détache des modèles traditionnels d’assistants personnels"… et qui permet à un chargé de clientèle humain de prendre le relai dans le cas où la machine serait incapable d’accéder à la demande du client. Selon ses projections, "Mon Compagnon" pourrait franchir la barre des deux millions d’utilisateurs en 2019. Un seuil qui devrait avoir pour conséquence d’accélérer son internationalisation. Après avoir l’ouverture de bureaux à Bordeaux et à Lille, c’est à Montréal que Wiidii posera ses valises. "Cette nouvelle levée de fonds de série A nous permettra de renforcer nos efforts de recherche, avec l’implémentation d’un laboratoire dans ce nouveau hub de l’intelligence artificielle", estime Cédric Dumas.

 

Juin 2019. Voilà la date limite que s’est fixée la société pour réunir ces dix millions d’euros. Un défi qu’elle entend relever grâce au soutien de fonds d’investissements étrangers basés aux Etats-Unis, en Suisse et au Luxembourg. "En 2018, nous avons déjà levé 2,5 millions d’euros en faveur de la refonte de notre socle technologique et de l’anticipation des besoins de nos utilisateurs", indique son président. Cette année, Wiidii misera sur le recrutement. Des spécialistes du deep learning et du machine learning devraient venir grossir les rangs de la jeune pousse, dans un effort d’"humanisation" de sa solution. D’autres signatures de contrats pourraient venir. Des discussions seraient en cours avec de "grands groupes allemands et nord-américains". La société a déjà deux coups d’avance : son outil était, dès sa sortie, multilingue et multi-pluggable. "Pour être compris de tous, partout."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media