Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Wikipedia sort le ver mercantile du fruit de l'encyclopédie libre

Financer des publi-rédactionels est formellement interdit selon les statuts de la fondation Wikimedia. Au terme d'un mois d'enquête, Wikimedia a découvert que plus de 300 articles au contenu inapproprié étaient liés à une société américaine baptisée... WikiPR. Cette dernière était payée par des entreprises pour que des rédacteurs fassent la promotion d'organisations ou de produits.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Wikipedia sort le ver mercantile du fruit de l'encyclopédie libre
Wikipedia sort le ver mercantile du fruit de l'encyclopédie libre © D.R. - Wikipedia

En l'espace d'un mois la fondation Wikimedia n'a pas chômé a fermé près de 300 comptes dont les auteurs sont soupçonnés d'être rémunérés pour vanter les mérites d’une entreprise, d’une marque ou d'un produit. A l'issue d'une enquête minutieuse, l'encyclopédie libre est parvenue à mettre la main sur le coupable : la société américaine, WikiPR, rapporte The Independent.

Entre et 500 et 1000 dollars par article

La société américaine, WikiPR, offre aux sociétés la possibilité de combler leur manque de visibilité sur l'encyclopédie en ligne moyennant finance. Les entreprises qui font appel aux services de Wiki-PR payaient entre 500 et 1000 dollars pour la création et la rédaction d’une page.

La fondation Wikimedia a menacé la société faussaire de poursuites si elle ne cesse pas ses activités de rémunération d’articles sur Wikipédia. Une lettre de mise en demeure (ci-dessous) a été envoyée à Wiki-PR l'enjoignant à arrêter ces pratiques interdites et signalées comme telles dans les conditions générales d'utilisation du site.

La mise en demeure envoyée par la Fondation Wikimedia


Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale