Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Windows Media Player et Internet Explorer visés par l'enquête chinoise contre Microsoft

Actus Reuters L'enquête antitrust visant le groupe informatique américain Microsoft en Chine se focalise sur son navigateur internet et le lecteur multimedia Windows Media Player. Des accusations sur la position monopolistique de ces deux produits ont été précédemment portées contre le géant des logiciels aux Etats-Unis et en Europe.
mis à jour le 26 août 2014 à 12H15
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Administration d'Etat pour l'industrie et le commerce (AEIC) chinoise a déclaré, le 26 août, soupçonner Microsoft d'un manque de transparence sur les ventes de son système d'exploitation Windows et de la suite logicielle Office, mais elle a ajouté que le groupe américain s'était dit prêt à coopérer avec l'enquête.

Au temps de l'ultra-domination de Windows dans les années 1990 et 2000, le regroupement du système d'exploitation avec le navigateur Explorer et le lecteur Media Player avait déclenché des enquêtes des autorités de la concurrence aux Etats-Unis et en Europe.

Le groupe avait conclu en 2001 un accord amiable avec le département américain de la Justice, puis écopé en 2004 d'une amende de 497 millions d'euros infligée par la Commission européenne, amende portée par la suite à près de 1,4 milliard d'euros, avec injonction de proposer une version de Windows sans Media Player.

offensive protectionniste ?

Joint par téléphone, un porte-parole de Microsoft s'est refusé à tout commentaire.

La multiplication ces derniers mois d'enquêtes antitrust en Chine, visant aussi bien Microsoft que le fabricant de puces Qualcomm ou le constructeur automobile Mercedes-Benz (groupe Daimler), a ravivé les craintes d'une offensive protectionniste des autorités.

L'AEIC, l'une des trois autorités antitrust en Chine, a annoncé officiellement son enquête contre Microsoft début août après une série de perquisitions.

"L'enquête se poursuit et ses résultats seront rendus publics en temps voulu", a déclaré Zhang Mao, le directeur de l'AEIC, lors d'un point de presse à Pékin.

Au total, a-t-il dit, neuf enquêtes ont été ouvertes cette année visant les secteurs des logiciels, du tabac, des télécommunications, de l'assurance, du tourisme et des services aux collectivités.

Les entreprises concernées sont aussi bien chinoises qu'étrangères, publiques ou privées, a-t-il souligné.

(avec Reuters)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale