Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Woleet lève 1 M€ pour sécuriser les données dans la blockchain

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up rennaise Woleet déploie une solution permettant de créer, dans la blockchain, des preuves d’existence et de signatures horodatées. Elle vient de boucler une première levée de fonds d’1 M€.

Woleet lève 1 M€ pour sécuriser les données dans la blockchain
Vincent Barat, Gilles Cadignan et Clément Pansard, co-fondateurs de Woleet © Woleet

S’inspirant du principe de l’enveloppe Soleau de l’INPI, Woleet a développé une solution permettant d’horodater et d’authentifier n'importe quel type de données numériques. "Nous nous basons sur le protocole Bitcoin pour ancrer, dans la blockchain, des preuves incorruptibles et authentifiables. Cela permet de prouver l’intégrité d’un ensemble de données en les liant toutes individuellement à une empreinte numérique", explicite Gilles Cadignan, co-fondateur de la start-up rennaise en 2015 avec Vincent Barat et Clément Pansard.
 
Une technologie sans friction

Woleet cible tous types de structures : start-up, PME, collectivités et grandes entreprises. Elle fonde son modèle économique sur une plate-forme commercialisée en mode Saas sous forme d’abonnement. Son prix varie selon le nombre d’opérations sécurisées et la durée du processus d’ancrage. Via une API, la technologie de Woleet s’intègre également dans les systèmes d’information externes.

"Notre technologie est sans friction. Et nous pouvons fournir des preuves opposables au niveau international, sans intermédiaire", mentionne Gilles Cadignan qui définit Woleet comme "fournisseur de vérité numérique". La start-up compte dans son portefeuille des clients comme Mitsubishi, EDF, Yes we H4ack, la Caisse des dépôts ou encore la région Bretagne.
 
De nouveaux marchés

Pour accélérer son déploiement commercial, Woleet (10 salariés) vient de boucler une première levée de fonds d’1 million d'euros. Y participent la plate-forme d'investissement OneRagtime, mais également Bpifrance et 50partners. Ce fonds parisien était déjà entré, fin 2016, au capital de la start-up de manière minoritaire. "La levée de fonds va nous permettre d’accélérer la distribution de notre produit mais aussi d’adresser les marchés verticaux tels que la banque et l’assurance, deux secteurs aux données très sensibles à protéger", précise Gilles Cadignan.


La start-up va également intégrer à sa plate-forme avec une solution de gestion d’identité présentée comme une alternative aux solutions actuelles de signatures électroniques.  En décuplant les capacités de traitement de la blockchain, Woleet entend participer à l’éclosion d’un standard international de la preuve autour de la technologie blockchain.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale