Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Xbox One : Microsoft tend la main aux développeurs indépendants

Lors de la Gamescom de Cologne, plus grand salon de jeu vidéo du monde,  Microsoft a dévoilé son programme de support aux développeurs de jeux indépendants, le "ID@XBox".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Xbox One : Microsoft tend la main aux développeurs indépendants
Xbox One : Microsoft tend la main aux développeurs indépendants © Microsoft

Microsoft convoite les développeurs de jeux indépendants. La firme de Redmond a dévoilé lors du Gamescon, salon du jeu vidéo à Cologne, son programme "Independent developers @ Xbox" (ID@XBox). Il vise à faciliter le développement et l'auto-publication de jeux en version dématérialisée à moindre coût.

Sur sa génération précédente de console, la Xbox 360, Microsoft était accusé de barrer la route aux productions indépendantes. Leurs développeurs étaient contraints de s'associer à des éditeurs puissants écoulant leurs jeux dans le circuit de distribution classique. Ils devaient également s'acquitter d'importants frais lors de la mise à jour de leurs titres.

nouvelle philosophie

Microsoft change de logique avec sa Xbox One. Deux kits de développement seront mis à disposition gratuitement aux équipes qui en feront la demande. Le géant américain s'engage à accompagner les petits développeurs jusqu'à la certification de leurs productions. Après validation, les jeux seront publiés sur la même plateforme que les gros jeux, le Xbox One Store. Microsoft promet, sur le papier, une égalité de traitement entre blockbusters et productions indépendantes. Une fois le jeu publié, les développeurs pourront effectuer des mises à jour gratuitement et de façon illimitée.

do it yourself

A terme, Microsoft ambitionne de faire de chaque joueur un potentiel créateur, puisqu'il sera techniquement possible de développer des jeux sur une Xbox One du commerce, sans passer par un kit de développement. Avec ces annonces, la firme de Redmond démontre son intention de ne pas laisser le champ libre à Sony et sa PS4 sur le terrain du jeu indépendant, vecteur d'innovation.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.