Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Xiaomi investit dans ZongMu qui développe des systèmes de conduite autonome

Levée de fonds Vu ailleurs ZongMu, jeune pousse chinoise qui souhaite industrialiser des systèmes avancés d'aide à la conduite et des technologies de conduite autonome, lève 190 millions de dollars. Une levée fonds auquel a participé le fonds d'investissement de Xiaomi, le fabricant de smartphone ayant récemment annoncé vouloir se lancer dans les véhicules électriques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Xiaomi investit dans ZongMu qui développe des systèmes de conduite autonome
Xiaomi investit dans ZongMu qui développe des systèmes de conduite autonome © ZongMu

ZongMu, start-up chinoise qui veut industrialiser les systèmes de conduite autonome, a annoncé avoir levé 190 millions de dollars. Une levée de fonds en série D réalisée en trois tours de table, dont le dernier a été mené par un fonds d'investissement de Xiaomi, rapporte Bloomberg.

Un système de "Valet Parking"
La start-up fondée en 2013 se concentre sur la conduite autonome et les systèmes avancés d'aide à la conduite. Elle a des centres de R&D à Pékin, Shanghai, Xiamen ainsi qu'à Stuttgart en Allemagne. Sa recherche repose notamment sur des technologies de localisation et de cartographie simultanées (SLAM). ZongMu assure avoir déjà conclu des partenariats stratégiques avec plusieurs constructeurs chinois.

Par exemple, ZongMu fournit un système de parking intelligent, ou "Valet Parking", à China FAW Group qui a installé le système sur un de ses modèles de SUV. ZongMu souhaite proposer des systèmes de niveau 4 SAE dès cette année, qui permettront aux utilisateurs d'envoyer des instructions pour le parking via une application, et la voiture se garera de façon autonome sur la place choisie.

"Les technologies impliquant des algorithmes de vision par ordinateur et des capteurs de haute précision peuvent aussi être utilisées pour d'autres scénarios comme la fourniture de services cloud, la conduite autonomes sur voies rapides", a déclaré Rui Tang, le fondateur et CEO, après de Bloomberg. "Tous ces marchés offrent un grand potentiel de croissance", a-t-il ajouté.

Les vendeurs de smartphone lorgnent sur l'auto
Cette jeune pousse est l'une des premières dans lesquelles investi Xiaomi depuis que le fabricant de smartphone a annoncé un plan de 10 milliards de dollars pour se lancer dans les véhicules électriques. Il n'est pas le seul fabricant de smartphone à lorgner sur cette industrie qui voit les logiciels prendre de plus en plus d'importance dans les voitures. Huawei a également annoncé récemment vouloir se lancer sur le marché des véhicules électriques et autonomes.

Ces fabricants chinois suivent les pas d'Apple qui travaille depuis de nombreuses années au développement d'un système de conduite autonome et semble, depuis peu, chercher un constructeur sur lequel s'appuyer pour produire un véhicule.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.