Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Xiaomi s'offre Deepmotion pour accélérer dans le véhicule autonome

Xiaomi a profité de l'annonce de ses résultats trimestriels pour dévoiler l'acquisition de la start-up Deepmotion, spécialisée dans la conduite autonome, pour 77,37 millions de dollars. Xiaomi espère ainsi accélérer la mise au point de son premier véhicule autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Xiaomi s'offre Deepmotion pour accélérer dans le véhicule autonome
Xiaomi s'offre Deepmotion pour accélérer dans le véhicule autonome © 2d0c4 XIAOMI

Le géant chinois de l'électronique Xiaomi a annoncé ce mercredi 25 août l'acquisition de la start-up spécialisée dans la conduite autonome Deepmotion. Pour environ 77,37 millions de dollars, Xiaomi espère "renforcer la compétitivité technologique" de son activité de véhicules électriques, rapporte CNBC

Après avoir annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes des spécialistes, Xiaomi prévoit de s'aider de Deepmotion pour se lancer dans un secteur extrêmement concurrentiel. Xiaomi a ainsi dévoilé un bénéfice net de 1,28 milliard de dollars au deuxième trimestre, pour un chiffre d'affaires de 13,56 milliards de dollars, suite à la forte progression de la part de marché des smartphones du géant technologique chinois dans le monde.

deuxième plus grand fournisseur de smartphones
L'entreprise cotée à Hong Kong a déclaré que son chiffre d'affaires lié aux smartphones a augmenté pour atteindre 9,1 milliards de dollars. Xiaomi se targue d'avoir livré 52,9 millions d'unités au cours du trimestre, dépassant ainsi Apple pour devenir le deuxième plus grand fournisseur de smartphones au monde, selon le cabinet d'information Canalys.

La société profite de ce nouvel essor pour étendre ses activités. En mars dernier, Xiaomi avait déjà annoncé son intention de lancer une activité de véhicules électriques et d'investir 10 milliards de dollars au cours des dix prochaines années. Cette nouvelle acquisition pourrait contribuer à doter les voitures produites par Xiaomi de fonctions de conduite autonome. La société a déjà investi, il y a quelques semaines, dans ZongMu qui développe des systèmes de conduite autonome.

Depuis son lancement la marque chinoise a réussi à se faire un nom dans le secteur des smartphones mais aussi dans les objets connectés. La société produit une très large palette de produits comme des haut-parleurs et des purificateurs d'air intelligents, qu'elle pourrait également intégrer à ses véhicules et gagner en compétitivité indique les experts.

Un secteur ultra concurrentiel
Xiaomi a déclaré que son investissement dans Deepmotion aidera le géant à raccourcir le délai de commercialisation de ses futurs véhicules. Lei Jun, cofondateur et directeur général de l'entreprise a fait savoir que Xiaomi avait les fonds nécessaires pour financer un tel projet.

Toutefois, Xiaomi et loin d'être la seule entreprise technologique visant ce secteur. Rien qu'en Chine, le géant risque de devoir jouer des coudes face à Huawei qui devrait proposer avec GAC Motor son premier SUV autonome de niveau 4 en 2023 et Baidu qui a récemment dévoilé l'un des premiers concepts de véhicule autonome de niveau 5 au monde.

A l'international également la course à la technologie bat son plein. Waymo, filiale d'Alphabet, a récemment annoncé que ses taxis étaient proches de l'autonomie complète. De son côté, Motional, coentreprise de Hyundai et Aptiv, a pour sa part débuté des essais à Los Angeles pour ses robots taxis. Xiaomi semble encore loin de son premier prototype mais cette nouvelle acquisition confirme clairement ses intentions.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.