Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Xiaomi sort un casque de réalité virtuelle ultra-compétitif inspiré par Daydream

Vidéo Un de plus ! Xiaomi arrive sur le marché de la réalité virtuelle avec un accessoire pour smartphones clairement inspiré du Gear VR et conçu pour être compatible avec la plateforme Daydream de Google. Le tout pour moins de 30 euros. S'il n'est commercialisé qu'en Chine pour le moment, une éventuelle expansion au marché global semble plausible.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Xiaomi sort un casque de réalité virtuelle ultra-compétitif inspiré par Daydream
Xiaomi sort un casque de réalité virtuelle ultra-compétitif inspiré par Daydream © Xiaomi

Le constructeur chinois Xiaomi a fait fort lors de sa conférence du 25 octobre 2016 à Beijing. Il y a présenté le Mi Mix, un concept de smartphone dont l'écran est bord-à-bord, ainsi que le Mi Note 2, un équivalent du Galaxy Note 7... qui coûte deux fois moins cher (et n'explose pas). Il y a aussi présenté le Mi VR, un rival pour le Gear VR qui pourrait faire beaucoup de mal à Samsung.

 

Un rival du Gear VR... pour trois fois moins cher

Le Mi VR s'inspire clairement du casque de réalité virtuelle coréen. Il embarque comme lui un capteur dédié pour réduire la latence dans la détection des mouvements de la tête de l'utilisateur, et ne fonctionnera qu'avec un nombre limité de smartphones (le Mi Note 2, le Mi 5s, le Mi 5s Plus et le Mi 5). La différence est que, fidèle à sa réputation, Xiaomi propose le Mi VR pour la somme de seulement 199 yuans (27 euros). En comparaison, le Gear VR coûte 99 euros et le Daydream View de Google est proposé à 79 euros.

 

Il est aussi techniquement compatible avec Daydream, la nouvelle plateforme de réalité virtuelle de Google, même si aucune mention n'en a été faite à la conférence. Il est vendu avec un contrôleur de même type que celui de Google, équipé d'un détecteur de mouvement sur 9 axes et d'un pavé tactile. Xiaomi faisait par ailleurs partie des partenaires de lancement annoncés par Google à sa conférence I/O.

 

 

Exclusivité chinoise... pour le moment ?

Si Xiaomi n'a pas mentionné Daydream lors de sa conférence, c'est parce qu'il ne commercialise le Mi VR qu'en Chine pour le moment. Les services de Google étant très restreints dans l'empire du Milieu, il apparaît logique que Xiaomi réserve une annonce Daydream pour une hypothétique commercialisation globale (qui serait à l'étude).

 

Dans l'immédiat, Xiaomi ne se repose pas sur Google. Le Mi VR est accompagné de son propre écosystème d'applications, dont le hub se dénomme Miui VR. Il possède plus de 500 vidéos à 360°, plus de 30 applications (dont Youku, la plateforme vidéo star en Chine), et est soutenu par au moins 200 développeurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale