Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

XPeng ouvre un nouveau centre de calcul avec Alibaba pour entrainer ses véhicules autonomes

Vu ailleurs XPeng et Alibaba ouvrent un nouveau centre de calcul pour entraîner les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et le système de conduite autonome du constructeur chinois. Une façon pour l'entreprise d'e-commerce de renforcer et d'imposer sa division de cloud computing dans ce secteur prometteur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

XPeng ouvre un nouveau centre de calcul avec Alibaba pour entrainer ses véhicules autonomes
XPeng ouvre un nouveau centre de calcul avec Alibaba pour entrainer ses véhicules autonomes © Xpeng

Alibaba et Xpeng ouvrent un centre de calcul pour entrainer les logiciels de conduite autonome. Les deux partenaires ont annoncé l'ouverture de ce nouveau centre mardi 2 août 2022, rapporte CNBC. Le constructeur automobile a choisi de se reposer sur la division cloud d'Alibaba pour répondre à une partie de ses besoins informatiques.

Le centre informatique baptisé Fuyao sera situé dans la région de Mongolie intérieure au nord de la Chine. Xpeng affirme que ce nouveau centre informatique réduira le temps de "formation" pour son modèle de conduite autonome principal de sept jours à moins d'une heure. Les systèmes de conduite autonome nécessitent de traiter d'importantes quantité de données pour entraîner les algorithmes. Et l'infrastructure nécessaire pour les traiter doit être suffisamment robuste et puissante.
 

Alibaba au capital de XPeng

Cet accord n'est pas tellement une surprise. Alibaba et Xpeng ne sont pas des étrangers l'un pour l'autre puisque le géant de l'e-commerce a investi dans Xpeng en 2018. A l'époque c'était une grande première pour Alibaba qui entrait au capital d'un constructeur automobile. Depuis, les entreprises technologiques chinoises ont clairement montré leurs ambitions dans la conduite autonome et l'automobile en général, notamment les véhicules électriques. Que ce soit Baidu, Didi ou encore Tencent qui se positionne comme un partenaire de choix pour les constructeurs étrangers, toutes se sont lancées dans un tel projet. Pour Alibaba, cet accord s'inscrit également dans sa stratégie visant à renforcer sa division de cloud computing alors que son activité principale d'e-commerce ralentit en Chine, rapporte CNBC.


Le système avancé d'aide à la conduite (ADAS) embarqué dans les véhicules XPeng porte le nom de XPilot. Les conducteurs qui optent pour cette option peuvent bénéficier de fonctionnalités comme le changement automatique de voie. L'année dernière, Xpeng a lancé le système City NGP, avec des fonctionnalités permettant aux voitures de changer de voie, d'accélérer et de ralentir, d'effectuer des dépassements, et d'entrer et de sortir des autoroutes. Le constructeur de véhicules électriques cherche à se démarquer de ses concurrents avec ces ADAS.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.