Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le géant russe Yandex teste un service de taxi autonome en Russie

Vidéo Yandex, le magnat de l'internet russe, teste pour la première fois ses véhicules autonomes en conditions réelles. Les essais portent sur un service de taxi autonome dans la cité universitaire d'Innopolis, en Russie. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le géant russe Yandex teste un service de taxi autonome en Russie
Yandex teste un service de taxis autonomes dans la cité universitaire d'Innopolis, en Russie. © Yandex

Yandex, le Google russe, poursuit son incursion sur le marché des voitures autonomes. Le groupe vient d’annoncer sur son site, le 28 août, qu’il testerait pour la première fois sa technologie auprès du grand public au travers d’un service de taxi déployé dans la cité universitaire d’Innopolis, en Russie.

 

Actuellement, l’opération comprend seulement deux véhicules autonomes, et ceux-ci ne peuvent se rendre qu’à des endroits précis : l’université, le stade ou la résidence étudiante. Pour commander un taxi, il suffit aux étudiants de télécharger une application qui leur permettra d’échanger ensuite avec un chatbot. Une centaine d’entre eux ont déjà testé ce service, assure l'entreprise. Les courses, qui sont gratuites, doivent permettre de rôder le système en le testant en conditions réelles. Un employé de Yandex voyageant à la place passager se tiendra prêt à intervenir en cas de problème.

 

La neige, défi supplémentaire

En Russie, les véhicules autonomes devront pouvoir éviter les obstacles qui se dressent sur leur route, mais affronteront également des conditions climatiques particulièrement rudes. En 2017, Yandex, qui venait de dévoiler le prototype de son modèle Prius autonome, menait déjà de premiers tests sur les routes enneigées du pays. Ce défi supplémentaire pourrait cependant permettre au géant russe de se distinguer et prendre l’avantage alors que les véhicules de l'américain Waymo (filiale de Google) ou du chinois Baidu sillonnent déjà certaines villes dans le cadre de tests à grande échelle.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale