Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Yandex utilise la reconnaissance faciale pour lutter contre la fatigue des chauffeurs VTC

Vu ailleurs Yandex installe un système de reconnaissance faciale dans les véhicules de ses chauffeurs. L'objectif est de détecter les signes de fatigue et de bloquer l'accès à son application VTC aux chauffeurs refusant d'arrêter de travailler malgré la fatigue.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Yandex utilise la reconnaissance faciale pour lutter contre la fatigue des chauffeurs VTC
Yandex utilise la reconnaissance faciale pour lutter contre la fatigue des chauffeurs VTC © Yandex

Yandex va installer un système de reconnaissance faciale dans les véhicules de ses chauffeurs. L'objectif n'est pas de vérifier l'identité du conducteur, mais de détecter les signes de fatigue selon Bloomberg, qui a révélé l'information mercredi 7 août 2019. L'entreprise de VTC russe, qui a créé une coentreprise avec Uber en juillet 2017, a déjà équipé une centaine de véhicules de ce système et souhaite en équiper rapidement des milliers d'autres.

 

68 signes distinctifs peuvent être détectés

L'objet, qui est fixé sur le pare-brise du véhicule, est doté d'un logiciel pouvant identifier les signes d'épuisement d'une personne comme les clignements des yeux, les bâillements ou encore la posture de la personne. Au total, 68 signes distinctifs peuvent être identifiés par le logiciel. Le système s'appuie sur une technologie de la start-up russe VisionLabs. Si des signes de fatigue sont détectés, le chauffeur ne pourra pas prendre de nouvelles courses.

 

Une volonté du gouvernement russe de réduire le nombre d'accidents

Cette technologie n'est pas une innovation en soi. Volvo, Lexus, Toyota, DS… de très nombreux constructeurs automobiles proposent d'équiper leurs véhicules d'options similaires. Mais Yandex répond à une demande du législateur russe qui souhaite améliorer la prévention des accidents de la route : Moscou a recensé 764 accidents de voitures ayant causés 23 décès l'année dernière.

 

Beaucoup de personnes blâment les VTC et l'augmentation du nombre de véhicules sur les routes. Souvent ces plateformes mettent en place des restrictions et coupent les applications après un certain nombre d'heures travaillées par un conducteur. Toutefois, les chauffeurs peuvent facilement contourner ces contraintes en utilisant alternativement plusieurs plateformes concurrentes. L'utilisation d'un dispositif de contrôle directement dans le véhicule permettra de remédier à ces pratiques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale