Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ynsect lève 224 millions de dollars pour sa ferme d'insectes

Levée de fonds Ynsect élève des insectes pour les transformer en ingrédients protéinés destinés aux animaux de compagnies, à l'aquaculture et aux plantes. Le concept de la pépite française séduit puisqu'elle vient de lever 224 millions de dollars supplémentaires, portant le total de sa levée de fond en série C à 372 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ynsect lève 224 millions de dollars pour sa ferme d'insectes
L'engrais organique, Ÿnfrass est conçu par Ynsect à base de déjections de Tenebrio Molitor. © Ynsect

Ynsect, pépite française du Next40 spécialisée dans la production d'insectes, a annoncé mardi 6 octobre 2020 étendre sa levée de fonds en série C à un total de 372 millions de dollars. La start-up française avait, qui déjà levé 125 millions de dollars en janvier 2019 et obtenu 23 millions de dollars de subventions, vient donc de récolter 224 millions de dollars supplémentaires.

Un apport financier qui va lui permettre de finaliser la construction de sa ferme d'insectes à côté d'Amiens. La mise en production de cette ferme, qui doit produire 100 000 tonnes d'ingrédients par an, est prévue pour début 2022 et devrait amener à la création de près de 500 emplois directs et indirects dans la région. 

Une ferme d'insectes en construction
Ynsect transforme des insectes en ingrédients pour l'aquaculture, les plantes et les animaux de compagnies. La production d’insectes nécessite, pour 1kg de protéines, 100 fois moins de surface agricole qu’1kg de protéines animales et nettement moins d'eau, constate la start-up.

Elle a développé un concept de ferme verticale lui permettant d'élever les insectes en grande quantité, à commencer par le Tenebrio Molitor ou vers de farine, qui est une espèce de scarabée riche en protéines. La majorité de l'élevage est transformée afin de produire les aliments souhaités et certains scarabées sont conservés à des fins de reproduction. Le procédé conçu par Ynsect lui permet aussi d'automatiser certains procédés pour transformer les insectes en matières premières.

S'étendre en Amérique du Nord
La pépite française souhaite utiliser cette levée de fonds pour étoffer ses gammes de produits, notamment à destination des animaux domestiques.  À ce jour, Ÿnsect a déjà signé des contrats avec des clients tels que la marque de vin Torres, le spécialiste de l'alimentation aquacole Skretting, l'entreprise de fertilisation organique Angibaud et Compo Group qui est spécialisé dans la nutrition végétale pour les jardiniers. Déjà implantée en Europe et en Asie, Ynsect veut s'implanter plus fortement en Amérique du Nord.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media