Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Younited Credit lève 40 millions d'euros et mise sur l'IA pour imposer sa plate-forme de prêts en Europe

Levée de fonds La fintech française, spécialisée dans les prêts à la consommation, vient d'officialiser un nouveau tour de table qui porte le montant total de ses fonds levés à 103 millions d'euros. Younited Credit compte utiliser cet argent frais pour accélérer son expansion européenne, poursuivre ses investissements dans l'intelligence artificielle et passer sa plate-forme en mode API. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Younited Credit lève 40 millions d'euros et mise sur l'IA pour imposer sa plate-forme de prêts en Europe
Thomas Beylot, Charles Egly et Geoffroy Guigou. Les trois cofondateur de Younited Credit. © Younited Credit

"C'est la plus grosse levée de fonds d'une fintech en Europe", se félicitent les équipes de Younited Credit, (ex Prêt d'union). La start-up (ou plutôt scale-up) spécialisée dans les prêts aux particuliers officialise, ce mardi 19 septembre 2017, un tour de table de 40 millions d'euros. Cette nouvelle augmentation de capital s'est faite auprès de ses actionnaires historiques (Eurazeo, Crédit Mutuel Arkéa, AG2R La Mondiale et Weber Investissements) et de nouveaux investisseurs (Bpifrance, Matmut Innovation et Zencap Asset Management). L'opération porte le montant total des fonds levés par Younited Credit à 103 millions d'euros depuis sa création en 2011.

 

"Les fondateurs de Younited Credit ont démontré leur capacité à faire croître un projet et à se structurer avec une équipe de direction de premier niveau. Ils ont aussi une vision sur leur produit qui consiste à réinventer le prêt à la consommation en revoyant toute l'interaction avec le client. (...) Nous avons souhaité participer à ce tour de table car nous avons estimé que c'était le bon moment pour en faire une scale-up. Nous pensons qu'elle a les capacités de devenir un leader européen", juge Jean Bertin, qui a piloté l'investissement chez Bpifrance.

 

L'intelligence artificielle à trois niveaux

Younited Credit en chiffres

  • 190 collaborateurs.
  • Trois bureaux répartis à Paris, Rome et Barcelone.
  • 103 millions d'euros levés depuis 2011.
  • Une marge sur coûts variables positive.
  • 600 millions d'euros octroyés à 100 000 personnes depuis 2011.
  • 3000 investisseurs (particuliers et investisseurs institutionnels).
  • 5000 euros, montant moyen du crédit à la consommation accordé sur le marché français.

 

Grâce à ces fonds supplémentaires, la fintech française entend poursuivre son expansion européenne. "Nous prévoyons d'ouvrir deux à quatre nouveaux pays d'ici la fin 2019", précise Charles Egly, son cofondateur avec Geoffroy Guigou et Thomas Beylot. Younited Credit est déjà présente en Italie (mars 2016) et en Espagne (mars 2017) et ces deux marchés représentent aujourd'hui un tiers de ses revenus.

 

La fintech ambitionne aussi d'accélerer ses investissements technologiques avec un focus sur l'intelligence artificielle. Younited Credit exploite cette discipline à trois niveaux. "Grâce au machine learning, notre algorithme de score détermine tout seul quelles sont les meilleures combinaisons de variables pour mieux séparer les mauvais des bons emprunteurs", détaille Charles Egly. Grâce au machine learning, cet algorithme serait plus performant que ceux utilisés par les établissements traditionnels, encore basés sur des techniques de régression linéaire. "Notre objectif est de passer au deep learning pour que notre algorithme apprenne lui-même comment s'améliorer", indique l'entrepreneur.

 

Un temps de réponse inférieur à 6 heures

L'entreprise spécialisée dans les crédits à la consommation entend également s'appuyer sur des techniques de traitement du langage naturel pour mettre au point un chatbot et sur le "text mining" pour accélérer l'analyse des pièces justificatives. "Aujourd'hui, les pièces justificatives passent dans une machine de reconnaissance optique de caractères qui permet d'organiser, de trier et de synthétiser l'information. Nous sommes sur une V1 que nous souhaitons encore améliorer", raconte Charles Egly.

 

"Notre objectif est de proposer la plate-forme de crédit la plus efficace du marché", résume l'entrepreneur. Comprendre : une plate-forme qui allie taux compétitif et meilleure expérience client. Dans cette optique, Younited Credit veut soigner l'ergonomie de ses sites et proposer un temps de réponse à une demande de crédit le plus court possible. "Aujourd'hui, pour 92% de nos clients, le temps de réponse est inférieur à 24 heures et nous souhaitons le ramener à 6 heures, d'où l'intérêt d'investir dans l'intelligence artificielle".

 

Une plate-forme "APIsée"

Enfin, Younited Credit prévoit d'utiliser cet argent frais pour déployer sa plate-forme en mode API afin de la proposer en marque blanche à des partenaires, comme des assureurs (le groupe Matmut aurait déjà manifesté son intérêt), des opérateurs de téléphonie mobile ou d'autres fintechs. "Cela nous permettra de toucher d'autres clients qui sont a priori plus captifs", estime l'entrepreneur. Sans doute un moyen aussi de tirer son épingle du jeu face aux acteurs traditionnels (Cetelem, Sofinco, Cofidis) et d'autres nouvels entrants, comme Zopa au Royaume-Uni. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale