Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Younited lève 170 millions de dollars pour partir à la conquête du paiement fractionné

Levée de fonds Younited lève 170 millions de dollars pour ses solutions de crédit à la consommation et de paiement fractionné. Un apport financier qui va lui permettre de poursuivre le développement de ses solutions et de déployer une offre de paiement fractionné de courte durée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Younited lève 170 millions de dollars pour partir à la conquête du paiement fractionné
Les cofondateurs de Younited. © Younited / Henri du Cray

Younited, la plateforme SaaS de crédit et de paiement, lève 170 millions de dollars. Une levée de fonds réalisée par la fintech française auprès de deux nouveaux investisseurs que sont Goldman Sachs Asset Management et Bridgepoint ainsi que de ses investisseurs historiques Eurazeo, Large Venture (Bpifrance) et AG2R La Mondiale.

D'une offre BtoC
Younited s'est lancé en 2012 en proposant aux consommateurs un outil de crédit à la consommation via ses propres sites web et mobile en France. La fintech s'est ensuite lancée en Italie, en Espagne, au Portugal et plus récemment en Allemagne (février 2020). "L'ensemble de ces pays regroupent 265 millions d'habitants soit 60% de la population de l'Union européenne", résume Charles Egly, cofondateur et CEO de Younited. La fintech ne cherche donc pas, pour l'instant, à s'introduire sur de nouveaux marchés.

Pour renforcer ses activités BtoC, Younited prévoit d'investir dans des campagnes marketing télévisuelles, de recruter 210 personnes dans les 12 prochain mois et d'investir dans de nouveaux produits technologiques et la data. Younited souhaite également renforcer son activité BtoB lancé en 2018.

A des offres BtoB
Younited commercialise sa plateforme technologique sous un modèle SaaS auprès des entreprises souhaitant proposer des offres de crédit à la consommation ou de paiement fractionné sur la longue durée à leurs clients. Younited a signé un premier contrat avec Free qui souhaitait alors proposer une solution de paiement en 48 mensualités de 10 euros pour sa Freebox Delta intégrant un système audio Devialet. Le Français a également séduit Microsoft, Apple ou encore Tediber.

Des banques et des assureurs, constatant "leur retard technologique sur le crédit à la consommation numérique et automatique", comme l'explique Charles Egly, se sont également tournés vers Younited qui revendique des clients comme HSBC France, N26, Fortuneo ou encore Orange Bank. Et Younited ne craint pas de cannibaliser sa propre activité en renforçant ses services BtoB. "Le marché est tellement grand !, clame Charles Egly. Les crédits à la consommation représentent 60 à 70 milliards d'euros de production annuelle en France".

Une solution de paiement différé
"De gros investissements seront réalisés pour élargir la gamme Younited Pay", annonce Charles Egly. Cette offre à destination des marchands leur permet de proposer une solution de paiement fractionné à leurs clients. "Actuellement Younited Pay propose des paiements étalés que sur des maturités longues et l'objectif est d'aller sur des maturités plus courtes", explique Charles Egly qui veut se lancer dans le "buy now, pay later". Cette offre devrait être proposée dans les mois à venir en France puis dans un second temps sur ses autres marchés.

Que ce soit PayPal ou Klarna,  la concurrence est nombreuse sur ce segment. Younited entend se différencier sur trois points : proposer une gamme complète de paiement fractionné allant d'1 mois à 48 mois ; proposer une solution totalement régulée comme celle pour le crédit à la consommation alors que le paiement fractionné de courte durée (des montants inférieurs à 200 euros et des durées inférieures à 3 mois) n'est pas régulé en France ; proposer une solution gratuite pour les marchands et les clients pour les maturités courtes (1 à 6 mois).

Depuis ses débuts, Younited a octroyé plus de 2,6 milliards d'euros de crédit (activités BtoC et BtoB confondues) demandés par un peu plus de 500 000 clients. En 2020, Younited s'est occupé de 720 millions d'euros de crédit (400 millions en BtoC et 320 millions en BtoB), en augmentation de 49% par rapport à 2019. Sur 2021, la fintech prévoit de générer 1,4 milliard d'euros de crédit répartis de façon équitable entre ses activités BtoC et BtoB.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.