Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Zalando teste l'utilisation de robots Toru dans l'un de ses plus grands centres logistiques

Zalando déploie deux robots Toru dans son entrepôt de Lahr, l’un des trois plus grands centres de logistique de l’e-commerçant berlinois. Ces robots, conçus par la start-up allemande Magazino, permettent de manipuler délicatement et individuellement des produits de petite taille.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Zalando teste l'utilisation de robots Toru dans l'un de ses plus grands centres logistiques
Zalando teste l'utilisation de robots Toru dans l'un de ses plus grands centres logistiques © Magazino

Après huit mois d’essais dans son centre logistique d’Erfurt, en Allemagne, Zalando a annoncé ce 29 août 2019 une phase pilote autour de deux robots Toru à Lahr, l’un des trois plus grands centres de logistique de l’e-commerçant berlinois. Dans cet entrepôt situé non loin de la frontière franco-allemande, ces robots, conçus pour alléger des tâches très physiques, vont désormais manipuler de vraies commandes aux côtés des employés du centre.

 

Gérer l'acheminement de petits colis

Conçus par la start-up allemande Magazino, ces robots sont capables d’atteindre et d’attraper des boîtes de chaussures individuelles "contrairement à la plupart des systèmes robotiques, qui peuvent souvent déplacer des palettes et des caisses entières sans pour autant être capables d’attraper les produits en unités", précise Zalando. Concrètement, le robot se rend sur une étagère et traite la liste de colis qu’il doit saisir selon une liste que le serveur central lui a communiqué.

 

Doté de capteurs 2D et 3D et de scanners, Toru identifie et localise les articles appropriés, les retire des étagères avec sa ventouse (jusqu’à 2,50 mètres), les place dans son compartiment (jusqu’à 16 boîtes), puis se rend à la station de transfert pour les déposer. Le dispositif fonctionne également pour la gestion des retours. Le robot peut fonctionner en complète autonomie pendant 18 heures.

 

La précédente phase de test à Erfurt avait pour objectif de vérifier d’une part si les Toru pouvaient assurer une manipulation impeccable des produits et de mesurer d’autre part le nombre de boîtes attrapées par rapport au temps d’immobilisation du robot. Les robots restaient en effet immobiles pendant une période prolongée durant les opérations en raison d’erreurs de détection ou du temps de calcul. "Le domaine de la robotique est complexe du point de vue technique", ajoute Zalando.

 

Tester la faisabilité de l'intégration des robots en entrepôt

L’expérimentation a consisté à réduire le temps de pause et à mesurer le nombre de charges attrapées par heure. "Actuellement, grâce aux améliorations apportées au matériel robotique et aux algorithmes, les robots sont plus compétents qu’au début de la période d’essai", détaille l'e-marchand. L’objectif n’est pas pour le moment de remplacer le travail des employés, puisque "ce nombre reste inférieur à celui réalisé par les employés du département logistique de Zalando et continuera de l’être dans un avenir proche", précise la société. Autre particularité de cette première phase, les robots fonctionnaient dans des espaces isolés, sans travailleurs humains à proximité.

 

Ce premier test avait donc plus vocation à valider la faisabilité d’une intégration de ce type de robot en entrepôt plutôt qu’un gain immédiat en matière de vitesse et donc de rentabilité. La seconde phase permettra d'éprouver la technologie aux côtés des employés, notamment la détection d'humains, Toru ayant été conçu pour effectuer des tâches en présence des employés, selon ses concepteurs.

 

 

Zalando accélère sur l'automatisation

Carl-Friedrich zu Knyphausen, responsable du développement logistique chez Zalando, précise la vision à moyen terme de l’entreprise : "nous sommes en train de tester des technologies visant à alléger les tâches monotones ou exigeantes sur le plan physique de nos employés, explique-t-il. Les robots Toru aident les employés dans les activités non ergonomiques telles que les tâches nécessitant de se pencher ou de s’étirer pour attraper des produits sur les rayonnages les plus hauts ou les plus bas. Il ne s’agit pas d’une transition complète vers l’automatisation ; notre stratégie vise vraiment à favoriser la collaboration efficace entre les personnes et la technologie".

 

L’e-commerçant avait inauguré, en janvier 2019, un entrepôt ultra automatisé en Suède. Il était destiné à réduire le temps de préparation des colis, et donc des livraisons, sur les marchés nordiques. Le déploiement futur de solutions automatisées à Larh, à travers la généralisation de robots ou non, pourrait lui permettre d’accélérer encore sur les marchés de l’Europe occidentale. Zalando teste en ce moment-même, cette fois en France, la livraison de produits le jour même mais commandé sur un autre site, à savoir adidas.fr.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale