Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Zefir lève 20 millions d'euros pour sa solution de vente immobilière instantanée

Levée de fonds Le Lillois Zefir, qui est spécialisé dans l'achat immobilier auprès de particuliers, lève 20 millions d'euros. Un apport financier qui va l'aider à déployer sa solution au-delà de Paris et Lille dans le courant de l'année. Zefir propose aux particuliers de racheter rapidement leurs biens immobiliers. La start-up se charge ensuite de les revendre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Zefir lève 20 millions d'euros pour sa solution de vente immobilière instantanée
Zefir lève 20 millions d'euros pour sa solution de vente immobilière instantanée © Unsplash - Diane Picchiottino

Zefir, start-up lilloise qui entend dynamiser le processus de vente d'un bien immobilier qui est long et complexe, lève 20 millions d'euros. Une levée de fonds annoncée le 10 février 2022 et menée auprès du fonds Sequoia Capital. La jeune pousse a levé un total de 24 millions d'euros depuis sa création en 2020 par Rémy Fabre et Louis Lambert.

Un achat en 7 jours
Zefir se positionne comme une alternative aux agents immobiliers en proposant aux propriétaires désireux de vendre d'acheter leur bien en 7 jours seulement. "Les propriétaires reçoivent les fonds entre 30 à 60 jours", ajoute Rémy Fabre, cofondateur et CEO de Zefir. La start-up a mis au point un processus qui se veut le plus simple possible : le propriétaire d'un bien qui veut le vendre peut demander une estimation de son bien sur le site de Zefir qui est réalisée par un algorithme. Puis, dans un second temps, un expert se déplace pour évaluer les éléments de valorisation et proposer une offre ferme sans condition d'obtention de crédit.

A charge pour la start-up de vendre ensuite ce bien auprès d'un acheteur. "Notre business model est le même que celui d'un agent immobilier. Nous avons des frais de service de 6 à 8%", détaille Rémy Fabre. Concrètement, lorsque Zefir achète un bien elle déduit ses frais de services qu'elle récupère lors de la vente de ce même bien. A charge pour la start-up de le vendre au prix où elle l'a évalué. Le but de Zefir est de proposer l'expérience la plus simple et la plus fluide pour les propriétaires. La start-up peut même s'adapter à la date de déménagement des propriétaires vendeurs.

Se déployer en France
"Ce type de solution est amenée à se démocratiser", affirme Rémy Fabre qui entend changer la manière dont les gens achètent et vendent des biens immobiliers. Pour l'instant, la jeune pousse recense des concurrents en Italie et en Espagne. Ainsi qu'aux Etats-Unis, où le marché est beaucoup plus mature. Le marché des biens immobiliers résidentiels est important puisqu'en France seulement il est évalué à 250 milliards d'euros.

Avec cette levée de fonds Zefir, qui est déjà présent à Lille et à Paris, veut s'étendre dans les 12 plus grandes villes française dans le courant de l'année. Pour l'aider, la start-up souhaite recruter 150 collaborateurs que ce soient des ingénieurs, des datas scientists, des opérationnels ou des spécialistes du marketing.

"En 2020, Zefir acheté un peu plus de 200 biens et en a vendus un peu moins pour un volume de transaction de 200 millions d'euros", déclare Rémy Fabre. La jeune pousse souhaite acheter 350 biens d'ici la fin de l'année et arriver au milliard de volume de transaction annuel. A terme, Zefir veut se positionner comme "un guichet unique du changement de vie", glisse Rémy Fabre. La start-up planche sur des services additionnels autour de la sécurisation du crédit pour l'achat d'un bien, du changement d'assurance, le suivi des factures, etc. De nouvelles annonces devraient être faites dans le courant de l'année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.