Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ZeKat se renforce dans l'IoT en s'emparant de la start-up toulousaine Ffly4u

Le groupe ZeKat s'empare de la start-up toulousaine Ffly4u, qui était en redressement judiciaire depuis novembre 2021. Une acquisition qui va lui permettre de se renforcer dans l'IoT, puisque Ffly4u est à l'origine d'un boîtier compact qui permet de suivre des actifs industriels et collecter de nombreuses données.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

ZeKat se renforce dans l'IoT en s'emparant de la start-up toulousaine Ffly4u
Olivier Pagès, fondateur et président de Ffly4U. © Ffly4U

Le groupe ZeKat, spécialisé dans les domaines de la mécatronique et du numérique, a annoncé le 21 février 2022 l'acquisition de la start-up toulousaine Ffly4u. Les détails financiers ne sont pas précisés par les intéressés. ZeKat ajoute simplement que la start-up devient fly4u en intégrant son groupe.

Ffly4u était en redressement judiciaire depuis novembre 2021, comme le rapportait le JDN. La start-up, qui était à la recherche de 4 millions d'euros, n'est pas parvenue à boucler cette quatrième levée de fonds. En parallèle, des difficultés d'approvisionnement de certains composants ont mis à mal certains de ses projets. Un autre coup dur pour la French Tech ? Sigfox, l'inventeur de réseau 0G, est également placé en redressement judiciaire. Le nom de son repreneur n'a pas encore été annoncé.

20000 objets connectés
La start-up Ffly4u a déployé 20000 objets connectés depuis sa création en 2015. Elle est spécialisée dans l'IoT et plus particulièrement le déploiement de solutions de suivi d'actifs mobiles sur sites industriels et chantiers qui reposent sur les technologies Sigfox et LoRa. La technologie Edge AI Low Power de Ffly4u repose sur des algorithmes d'intelligence artificielle embarqués dans des boitiers compacts équipés de capteurs pour la géolocalisation, la température, l'humidité, les mouvements, etc. Ce boitier à faible consommation énergétique a une autonomie de 4 à 6 ans et permet d'identifier les différentes phases de vie d'un objet industriel. Cela permet à l'industriel de collecter des données qu'il peut valoriser.

Cette acquisition est stratégique pour le groupe ZeKat. Cela vise à renforcer son pôle numérique et l'aider à répondre à plus de problématiques métiers et à proposer de nouvelles solutions à ses clients. Les solutions de fly4u viennent également enrichir sa nouvelle offre IoL (Internet of Logistics). Le Toulousain proposait une offre destinée à connecter bennes, remorques ou containers afin de suivre ces actifs tout au long de la chaîne logistique. Par exemple, des bennes et des déchetteries de la région toulousaine sont équipées de ses petits boitiers dans le cadre d'un contrat avec Suez.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.