Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ZF se rapproche d'Oxbotica pour proposer des navettes autonomes

L'allemand ZF prend une participation dans la start-up britannique Oxbotica. Ce rapprochement permet à ZF de s'affirmer comme un fournisseur de solutions de mobilités autonomes. Au-delà de la fourniture des navettes autonomes, l'équipementier propose d'aider au tracé des itinéraires, à la mise en place du service et  la maintenance.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

ZF se rapproche d'Oxbotica pour proposer des navettes autonomes
ZF se rapproche d'Oxbotica pour proposer des navettes autonomes © ZF

L'équipementier automobile allemand ZF se positionne comme un fournisseur intégré de systèmes de navettes autonomes. De la navette à son exploitation en passant par son entretien et la conception du service. Pour ce faire, ZF annonce qu'il s'est rapproché le 7 octobre de la start-up britannique Oxbotica, dans laquelle il détient une participation de 5% et qui fournit le logiciel de conduite autonome qui peut être intégré à son supercalculateur ZF ProAI. Les détails financiers concernant cette prise de participation ne sont pas précisés.

Un service de mobilité prêt à l'emploi
"En collaboration avec Oxbotica, nous développons des systèmes de conduite autonome pour l'autonomie des personnes et le transport de marchandises afin de répondre aux défis actuels des transports publics et de la logistique", explique Torsten Gollewski, exécutif vice-président des systèmes de mobilités autonomes chez ZF, à Reuters. Les deux partenaires travaillent ensemble depuis 2019.

Le but est de proposer une navette autonome qui puisse intégrer l'offre de ZF tournée vers les villes et les opérateurs de mobilités urbaines. ZF entend aider aux tracés des itinéraires, et à l'installation et à la mise en exploitation de ce service de mobilité autonome. L'équipementier prend également en charge la maintenance et les réparations si nécessaire.

La navette est conçue pour emprunter des voies séparées, ce qui permet de proposer un service de transport plus fiable et rapide. ZF propose également des solutions de connectivité pour assurer la connexion avec l'infrastructure routière et des solutions pour communiquer avec les passagers via des applications.

Plusieurs partenariats
L'équipementier allemand étoffe son offre côté véhicule autonome depuis quelques temps déjà. Toyota s'est tourné vers ZF et Intel Mobileye pour ses systèmes d'aide à la conduite : ZF et Mobileye vont travailler ensemble à la production d'un système alliant leurs technologies, en l'occurrence le System-on-Chip EyeQ4 de Mobileye, doté de capacités avancées de vision par ordinateur, et le radar frontal Gen21 de ZF.

Oxbotica, de son côté, a récemment séduit le spécialiste de la logistique Ocado qui a injecté 10 millions de livres sterling dans la start-up. Il compte sur ses avancées pour automatiser les systèmes de conduite de tous ses véhicules, à la fois au sein de ses centres logistiques et pour la livraison du dernier kilomètre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.