Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Zigbee et Enocean vont collaborer pour faire émerger un écosystème d'objets connectés sans fil et sans piles

Les deux protocoles Zigbee et Enocean vont travailler ensemble pour rendre leurs solutions compatibles, afin de créer plus facilement des objets sans fil et sans piles pour la smart home.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Zigbee et Enocean vont collaborer pour faire émerger un écosystème d'objets connectés sans fil et sans piles
Zigbee et Enocean vont collaborer pour faire émerger un écosystème d'objets connectés sans fil et sans piles © Enocean

Surprise : Zigbee et Enocean joignent leurs forces pour contrer un autre standard de la maison connectée, ZWave. Les deux protocoles de communication radio courte portée pour la maison connectée travaillaient jusqu'ici chacun de leur côté.

 

Ils bâtiront ensemble d'ici la fin du premier semestre 2016 les spécifications du Zigbee 3.0, qui fonctionnera sur la bande de fréquences 2,4 Ghz, et sera compatible avec le système de microrécupération d'énergie développé par Encoean (spin-off du groupe Siemens à l'origine, devenue alliance d'industriels). Cette technologie d' "energy harvesting" permet de créer des objets sans fil et sans piles qui puisent leur énergie dans leur environnement (la température, la lumière, les micro-mouvements...). Zigbee en avait livré sa propre interprétation avec le Zigbee Green Power.

 

rebondir face au bluetooth low energy

 

Reste à savoir si ce rapprochement, qui réduit un peu la fragmentation de l'écosystème IoT, va se traduire à terme par la fusion des deux alliances ou si Enocean va garder son indépendance. Celui-ci indique simplement, par la voix de Graham Martin, l'un de ses dirigeants, que le marché du smart building qu'il connecte via les bandes de fréquence libres sous 1Ghz (868 Mhz en Europe) reste sa priorité.

 

Pour rappel, Zigbee est une technologie de transmission courte portée, alternative au Bluetooth. Elle consomme beaucoup moins d'énergie que ce dernier mais la vitesse de transfert des données est plus lente. Elle convient bien à la communication des interrupteurs et petits objets de la maison connectée, mais a souffert de l'arrivée du Bluetooth low energy (BLE, ou Bluetooth 4.0) dont les caractéristiques sont proches. Le BLE tend à devenir le standard de référence pour la communication entre smartphones et objets connectés grand public. Le sans fil sans piles pourrait permettre à Zigbee de se démarquer à nouveau.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media