Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

2019, année record pour les levées de fonds des start-up françaises

Levée de fonds Avec 3,8 milliards d'euros levé au cours des trois premiers trimestres de l'année 2019, les start-up françaises ont déjà levé plus de fonds à date qu'au cours de l'année 2018 toute entière. Le baromètre des levés de fonds publié par In Extenso mets surtout en avant l'augmentation du ticket moyen obtenu par les jeunes pousses.
mis à jour le 31 octobre 2019 à 12H11
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

2019, année record pour les levées de fonds des start-up françaises
2019, année record pour les levées de fonds des start-up françaises

Les start-up françaises ont levé 3,8 milliards d'euros au cours des trois premiers trimestres de l'année 2019. Une année record puisque "sur l'ensemble de l'année 2018, ce sont 3,4 milliards d'euros qui avaient été levés", précise à L'Usine Digitale Patricia Braun, présidente associée chez In Extenso Innovation croissance. Ce cabinet de conseil en management de l’innovation a publié cette semaine un baromètre des levées de fonds (voir la méthodologie en fin d'article). "Si on regarde la tendance, on peut imaginer approcher les 5 milliards d'euros [levés sur l'ensemble de l'année 2019, NDLR]", poursuit Patricia Braun.

 

Doublement du ticket moyen levé

Le montant total levé par les start-up est en augmentation de 51% par rapport à la même période l'année dernière (3,8 milliards d'euros levés en 2019 contre 2,4 milliards en 2018). Il ressort aussi de ce baromètre que le nombre d'opération a reculé de 13% (en passant de 478 à 414 cette année) et qu'assez logiquement le ticket moyen levé par les start-up a augmenté de 66% pour s'établir à 9,3 millions d'euros.

 

En évoquant ce doublement du ticket moyen levé, Patricia Braun parle d'un "signal fort" et "d'une tendance de fond". Après une année 2016 peu dynamique, les montants levés avaient déjà augmentés en 2017 et 2018. L'un des points faibles des start-up françaises, notamment mis en avant par le gouvernement, est de parvenir à lever des montants importants et devenir des licornes. Point faible que la France "commence à pallier", selon Patricia Braun. "L'écosystème se renforce depuis quelques années et les acteurs se professionnalisent", analyse-t-elle.

Les trois plus grosses levées de fonds en France en 2019

 

1/ Meero : 209 millions d'euros

2/ Doctolib : 150 millions d'euros

3/ Wifirst : 115 millions d'euros

 

Les mêmes tendances pour l'Europe

Les trois secteurs les plus porteurs en France sont ceux de la santé, de la fintech et de la foodtech. Celui de la santé est logiquement emmené par Doctolib qui a levé 150 millions d'euros cette année. Ceux de la fintech et de la foodtech voient les levées de fonds de Wynd et Ynsect arriver en tête avec 72 et 110 millions d'euros levés. Ce sont les mêmes secteurs qui trustent le podium européen.

 

Plus globalement, l'Europe est sur les mêmes tendances que la France avec une progression de 51% des montants levés (22,3 milliards d'euros levés), un nombre de deal en diminution de 32% (2344 opérations) et des tickets moyens en augmentation de 99% (10,7 millions d'euros). Le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France sont les trois pays européens en tête du classement. Sur le podium européen des levées de fonds on retrouve Deliveroo avec 523 millions d'euros levés, UiPath et sa levée de 516 millions d'euros et FlixBus avec ses 500 millions d'euros.

 

Méthodologie

 

Cette étude a été menée en collaboration avec les chercheurs de l’Ecole Universitaire de Recherche ELMI (EUR ELMI) de l’Université Côte d’Azur. Les données analysées dans le cadre de cette étude sont extraites de la base de données Dealroom. Le cadre d’analyse exclut les données relatives aux rounds "Grant", "Growth Equity", "Post IPO Equity" et "Private Placement". Les tickets moyens sont calculés sur la base des deals dont le montant levé est connu. Le périmètre des Deeptech a été retravaillé.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale