3 millions d'emplois détruits par le numérique d'ici à 2025 en France

La numérisation pourrait détruire en France 3 millions d'emplois d'ici 2025, pointe l'étude Les Classes moyennes et la transformation digitale, publiée le 27 octobre par le cabinet Roland Berger. Pour juguler le phénomène, ses auteurs appellent l'Etat à mettre en œuvre une politique volontariste en soutenant la R&D et en investissant dans les infrastructures numériques. Objectif : rendre les entreprises plus productives et leur permettre de réaliser environ 30 milliards d'euros d'investissements supplémentaires. 

Partager
3 millions d'emplois détruits par le numérique d'ici à 2025 en France

3 millions de postes pourraient être détruits en France d'ici 2025 à cause de la numérisation, s'alarme le cabinet Roland Berger dans l'étude Les Classes moyennes et la transformation digitale, publiée le 27 octobre et disponible ci-dessous. 42% des métiers seraient concernés. Ces emplois automatisables ne sont plus seulement industriels : le secteur des services est aussi concerné.

Pour éviter que l'Hexagone ne perde en compétitivité dans ce domaine, il faut que les sociétés du tertiaire prennent le train du numérique, et vite, affirment les auteurs de l'étude. Ils appellent l'Etat à mettre en œuvre une politique volontariste en la matière.

En soutenant la R&D, en renforçant la coopération européenne, en adaptant son système de formation initial et en investissant dans les infrastructures numériques, la France permettrait à ces entreprises de devenir plus productives. De telles actions permettraient, selon le document, de générer une trentaine de milliards d'euros de recettes publiques additionnelles et environ 30 milliards d'euros d’investissements privés supplémentaires.

Roland Berger Transformation Digitale by L'Usine Nouvelle

Lélia de Matharel

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS