Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

5 tendances à retenir de l'étude Médiamétrie sur Internet + 1 bonus

Étude Comme tous les ans, un peu avant le printemps, Mediamétrie publie "L'année Internet", un recueil des principales tendances du Web. Cette année, nous en avons sélectionnée cinq pour vous. Les voici. En bonus : Snapchat, l'idole des jeunes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

5 tendances à retenir de l'étude Médiamétrie sur Internet + 1 bonus
Le smartphone est de plus en plus le terminal de connexion à Internet. © Unsplash/NordWood Themes

"Entre sur-consommation et tri sélectif". Tel est le titre retenu par Mediamétrie pour caractériser l'année Internet 2019. Parmi les mutliples données regroupées dans ce document, nous avons retenu cinq tendances principales sur Internet en France. Et un bonus pour les boomers qui ne le savent peut-être pas : Snapchat est devenu en quelques années l'idole des jeunes. 

 

1) Tous internautes ...

85 % des Français vont sur Internet chaque mois. Cela représente 53,1 millions de personnes. C'est un chiffre en augmentation, même si le taux de croissance est très faible. En 2018, on comptait 52,9 millions de personnes par mois. Plus de personnes qui vont plus souvent sur Internet. En octobre 2009, les français se connectaient 18 jours par mois en moyenne. Dix ans plus tard, c'est 22 jours par mois. Cela représente aussi 2h12 de surf par jour, dont 1h24 sur un terminal mobile. Surtout, il existe de grands écarts, les grands consommateurs surfent 6h53 par jour en moyenne quand les consommateurs de moindre importance ne surfent que 1h10 par jour. 

 

2) ...ou presque

10 millions de Français ne sont pas des internautes, assure Mediamétrie. On compte ainsi près de 25% des retraités ou des préretraités qui ne se connectent jamais. Les inactifs au sens de l'Insee (les demandeurs d'emploi ! ou les femmes au foyer re !) sont 22,9% à se trouver dans la même situation. 5,7% des agriculteurs employés ou ouvriers sont dans la même situation. Cela se traduit pas un taux de 2,4% de non connectés parmi les élèves ou les étudiants. L'étude ne dit pas si cette situation de non connexion est due à un choix volontaire et pensée ou s'il résulte de contraintes budgétaires et ou culturelles. Reste qu'on voit l'ampleur des difficultés que peut poser la numérisation de certains services publics ou même des services de certaines entreprises. 

 

3) Le smartphone, le terminal en croissance

Si 92% des foyers sont désormais connectés à Internet, les taux d'équipement révèlent la part croissance joué par le smartphone. Ainsi, elle est passée de 56% à 75% entre 2014 et 2019. Dans le même temps, ce taux a cru entre 2014 et 2019, passant de 81 à 86% Pour les tablettes, la progression est de 36 à 48%. La connexion via le smartphone est d'autant plus grande qu'on est jeune. Ainsi, les 15 34 ans qui chaque jour passent en moyenne 3h14 sur Internet le font à hauteur de 82% via un terminal mobile. Pour les 35-49 ans, la proportion tombe à 57% et elle chute à 45 % chez les plus de 50 ans. 40% des internautes ne surfent que via le mobile. C'est 7 sur 10 chez les 15-24 ans. "On est en train de basculer du mobile first au mobile only" décrypte Bertrand Krug, directeur du département Internet de Médiamétrie.

 

4) La blague de la fin de l'empire Facebook 

Vous vous souvenez des commentaires après l'affaire Cambridge Analytica, Facebook était fini, les internautes se quittaient le réseau social... Désolé pour les pros du Zuckerberg bashing les données ne leur donnent pas raisoN. Facebook recevait 47.0 millions de visiteurs uniques par mois en octobre 2019 (contre 19,5 millions en octobre 2009). Il arrive numéro 2 derrière Google. Si on rappelle que Facebook c'est aussi Instagram, il faut ajouter 28,4 millions de visiteurs uniques. Et Whatsapp c'est  24,6 millions.

 

Mieux, en visiteurs uniques quotidiens, Facebook se paie le luxe d'occuper 4 places du top 5 avec le réseau social lui-même, Messenger (numéro 3 avec 12,2 millions de visiteurs uniques quotidiens), Instagram et Whatsapp. Snapchat joue les perturbateurs en occupant la deuxième place (voire le bonus) avec 14 millions de visiteurs uniques.

 

5) La vidéo reine du Web

Si google arrive en tête suivi par Facebook, la troisième place est occupée par Youtube avec 46.3 visiteurs uniques mensuels. Cela confirme une tendance observée par Médiamétrie l'omniprésence de la vidéo, "un format qui séduit 80 % des Français". 38 % des vidéos sont vues par les 15 24 ans, 18 % par les 25 34 ans 27 % par les 35 49 ans et 17% pour les 50 ans et plus. Autrement dit, plus d'une vidéo sur deux est regardé par un individu de moins de 34 ans. Dans la catégorie Vidéo/cinéma, YouTube arrive en tête (46.3 millions de visiteurs uniques) suivi par Netflix (15,7) et allociné (14,8). Pour la catégorie TV/radio, le podium est composé de myTF1, myCanal et france.tv. Les amoureux de la radio se consoleront en notant que 10 millions de Français écoutent chaque mois des podcasts. 

 

Bonus : le cas Snapchat

Deuxième réseau social le plus utilisé en termes de visiteurs uniques quotidiens, Snapchat a surtout enregistré 5,8 millions d'utilisateurs supplémentaires en un an, soit une croissance de plus de 50 %. Le nombre de visiteurs uniques atteint en effet 14 millions fin 2019.  Plus de la moitié des utilisateurs du réseau appartient à la classe d'âge 11 24 ans, 41 % a entre 25 et 49 ans et 7 % seulement plus de 50 ans. A titre de comparaison, chez Facebook, les 11 24 ans représentent 16 % du total. Ils sont 41 % chez Instagram.

 

En termes de temps passé sur les réseaux sociaux chez les 11 14 ans (qui représente 45 % du temps Internet) 58 % est consacré à Snapchat, suivi par Instagram (18%) TIkTok (10%) Facebook (5%) et Twitter (4%). Le taux de couverture de Snapchat est élevé chez les jeunes. Il est de 54% chez les 11 14 ans, puis de 68% pour les 15 19 ans et de 82% parmi les les 20-24 ans. C'est à chaque fois le plus haut score. Attention toutefois à Tiktok qui pointe le bout de son nez. Si 78% des utilisateurs quotidiens ont entre 11 et 24 ans, le réseau ne compte "que" 1,5 million de visiteurs uniques quotidiens. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media