Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

8000 entreprises référencées sur Solainn, la plate-forme de e-sourcing de Systematic

8000 PME et ETI du secteur du numérique sont aujourd’hui référencées sur la plateforme de e-sourcing Solainn, créée par le pôle Systematic. Cet outil se veut le "Google" des PME innovantes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

8000 entreprises référencées sur Solainn, la plate-forme de e-sourcing de Systematic
8000 entreprises référencées sur Solainn, la plate-forme de e-sourcing de Systematic © Systematic Solainn

A l’occasion de la tenue de sa journée "ambition PME", jeudi 19 octobre le pôle de compétitivité Systematic Paris Région a dressé le bilan de deux années de fonctionnement de sa plateforme de e-sourcing Solainn (Solution Online d'Achats INNovants) qui permet aux PME et ETI innovantes de la filière numérique de faire connaître leurs produits et services auprès des grands donneurs d’ordre.


"Solainn est unique sur le marché français : elle offre une grille de lecture claire des offres et services innovants proposés sur le territoire, aux responsables des commandes publiques ou privées, ainsi qu'à tout acteur à la recherche de produits ou de compétences spécifiques. Notre ambition est d'en faire le Google des PME innovantes", explique Jean-Noël de Galzain, vice président de Systematic Paris-Région.

 

Lancée en 2015, la plate-forme référence aujourd’hui quelque 8000 entreprises dans tous les métiers du numérique. "Nous avons un gros travail avec les autres pôles de compétitivité, les syndicats professionnels, les associations spécialisés afin d’avoir l’offre exhaustive au niveau national", poursuit Jean-Noël de Galzain.

 

Une contribution avérée au chiffre d’affaires

Parallèlement le pôle a organisé des ateliers avec les acheteurs pour leur faire connaître Solainn et leur permettre de l’utiliser tous les jours dans leurs recherches de compétences et de solutions innovantes. "Nous essayons de déployer la plateforme le plus largement possible notamment auprès des acheteurs notamment publics d’autant qu’il y a maintenant une directive européenne en matière de sourcing qui permet aux acheteurs publics d’aller rencontrer les entreprises en amont d’une consultation, détaille Jean-Noël de Galzain.

 

Pour le vice-président de Systematic l’outil a, déjà, apporté une contribution avérée au rapprochement des grands donneurs d’ordre et des PME. Les entreprises référencées par le moteur de recherche ont, par exemple, fait, en 2016, 10 millions d'euros de chiffre d’affaire avec l’UGAP, la grande centrale d’achat public.

 

La commande publique, levier plus important que le privé

Les acheteurs privés semblent, toutefois, avoir moins d’appétence pour Solainn que leurs homologues du secteur public. "Beaucoup de grands groupes ont une approche mondiale des achats. Dans ce cas nos entreprises ne sont pas toujours les mieux placées non pas parce qu’elles ne sont pas les plus innovantes, au contraire, mais parce qu’elles ne sont pas les mieux-disantes sur le prix. Il faut faire donc bouger les lignes et cela prendra plus de temps", confesse Jean-Noël de Galzain.


Un autre dispositif mise en place par le pôle et baptisé "Clubs Open Business" vise spécifiquement à développer les liens entre un grand groupe et des startups sélectionnées. Créé il y a deux ans  il a déjà permis de mettre 250 acheteurs en relation avec 120 PME de Systematic.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale