Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

À Mulhouse, la future cité numérique KM0 a trouvé son financement

La friche industrielle laissée par la SACM à Mulhouse va accueillir le lieu de rencontre du numérique et de l'industrie de la French Tech Alsace. Six millions d'euros ont été investies pour que les PME locales viennent se digitaliser au contact de start-up au cœur de cet espace de 11000 mètres carrés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

À Mulhouse, la future cité numérique KM0 a trouvé son financement
À Mulhouse, la future cité numérique KM0 a trouvé son financement © KM0

La Caisse des Dépôts a validé le financement de six millions d’euros pour le réaménagement des 11000 mètres carrés d’une friche de l’ex-SACM à Mulhouse, en vue d’y établir le KM0 (KMzéro), cité dédiée aux développements du numérique dans l’industrie.

 

Porté par un groupe d’acteurs économiques locaux, ce projet figure dans la French Tech Alsace et bénéficie du soutien des collectivités et de la CCI. Les premières implantations d’entreprises sont attendues pour octobre 2016. Le centre de formation, le lieu d’accueil des start-up et les plates-formes collaboratives sont, eux, prévus pour début 2017.

 

"Notre but est de combiner les nouveaux services numériques et la capacité des entreprises locales à produire. Ce projet s’inscrit dans le contexte d’une présence industrielle encore élevée avec la volonté de créer pour elle un écosystème numérique de pointe", commente Patrick Rein, chef d’entreprises (Activis et Beampulse) et porteur du réseau Rhénatic, dédié aux TIC.

 

Les PME du futur

L’animation du site sera portée par l’association e-nov campus, en partenariat avec l’Université de Haute Alsace et les autres acteurs publics du projet. Jean Rottner, maire de Mulhouse, espère que sa ville deviendra "une place forte de la transformation numérique de l’industrie vers l’usine du futur, grâce au travail conjoint mené avec Strasbourg." Sont principalement visées, les PME régionales, peu en mesure d’évoluer seules vers la notion d’usine du futur.

 

L’incubateur régional Semia, jusqu’alors exclusivement situé dans la capitale régionale, va essaimer à Mulhouse pour aider au développement des start-up. Quant aux entreprises dont l’installation est attendue, Patrick Rein assure qu’il ne s’agira pas de transfert d’un site vers l’autre, mais de développement d’activités économiques nouvelles.

Didier Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale