Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Abandon des smartphones, premiers licenciements en R&D : Amazon ne dépensera plus sans compter

Vu ailleurs Le Wall Street Journal révèle que l'échec cuisant du Fire Phone a bien eu des conséquences pour Amazon. Le géant du e-commerce aurait procédé pour la première fois à des licenciements au sein du Lab126, sa division de R&D, et aurait annulé plusieurs de ses projets.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Abandon des smartphones, premiers licenciements en R&D : Amazon ne dépensera plus sans compter
Abandon des smartphones, premiers licenciements en R&D : Amazon ne dépensera plus sans compter © TechStage - Flickr - CC BY-ND 2.0

Suite à l'échec cuisant du Fire Phone, sorti l'année dernière après 4 ans de développement, le Wall Street Journal rapporte qu'Amazon a licencié plusieurs dizaines d'ingénieurs de sa division secrète de R&D, le Lab126 (1 pour la première et 26 pour la dernière lettre de l'alphabet, qui forment le logo d'Amazon). Ce sont les premiers licenciements depuis la création de cette division à Sunnyvale (Californie), en 2004. Son premier projet avait été le développement du Kindle, l'e-reader emblématique de la marque.

 

Ces coupes dans les effectifs font suite à la réorganisation du Lab126, où travaillent environ 3000 personnes. Après le fiasco Fire Phone, le développement d'autres smartphones, un temps envisagé, a été interrompu pour une durée indéterminée. L'équipe "smartphones" a rejoint celle dédiée aux tablettes et e-readers, ce qui a provoqué des redondances.

 

Amazon a également mis un terme à plusieurs autres projets, dont un stylet intelligent baptisé Nitro (capable de traduire des notes manuscrites en une liste d'achats numérique), un projecteur multi-surfaces appelé Shimmer, et une tablette de 14 pouces au nom de code "Project Cairo".

 

Amazon cherche toujours à s'imposer dans la Smart Home

 

Des annulations qui signalent pour le WSJ une volonté d'Amazon de réduire ses efforts dans le développement de matériel à destination des consommateurs. Pour rappel, dix appareils issus du Lab126 ont été commercialisés l'année dernière, dont l'assistant virtuel Echo à commande vocale ou les boutons Dash, vendus 5 dollars, qui permettent de commander un produit instantanément.

 

D'autres projets ambitieux continuent cependant, et notamment Kabinet, un ordinateur haut de gamme pensé pour la cuisine et conçu comme un hub pour la smart home. Les ingénieurs travailleraient également sur une batterie pour Kindle dotée d'une autonomie de 2 ans, contre 2 mois à l'heure actuelle.

 

Le WSJ note que ces mesures sont dans la continuité des décisions récentes d'Amazon. Le directeur financier de l'entreprise avait notamment souligné lors de l'annonce des résultats du deuxième trimestre, en juillet dernier, qu'un contrôle des dépenses plus strict qu'auparavant avait aidé à générer un profit inhabituel de 92 millions de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale