Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Airbnb veut inventer l'économie du partage de demain

Le co-fondateur d'Airbnb, Nathan Blecharczyk, est revenu lors de la conférence "Startup Grind" en Californie sur les origines d'Airbnb, sa stratégie pour le futur et sa vision de l'économie du partage. Pour lui, la confiance croissante des internautes ouvre de nouvelles perspectives à ce secteur.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Airbnb veut inventer l'économie du partage de demain
Airbnb veut inventer l'économie du partage de demain

Nathan Blecharczyk, co-fondateur et responsable de la division ingénierie d'Airbnb, a appris à coder tout seul en lisant des livres sur l'informatique à l'âge de douze ans, a-t-il expliqué sur la scène de la conférence Startup Grind à Redwood City en Californie.

A propos des débuts d'Airbnb, il a rappelé aux entrepreneurs venus l'écouter l'importance des liens tissés entre les trois co-fondateurs de la start-up. "On habitait tous les trois ensemble, on se levait tous les jours à 8h, et on travaillait ensemble toute la journée, on mangeait ensemble, on allait faire du sport, on se couchait vers minuit, et c'était comme cela tous les jours." C'est cette routine qui a permis au trio de tisser des liens étroits et de rester très concentré sur leur projet.

Pourquoi Airbnb investit dans le "team building"

Les trois co-fondateurs ont ainsi défini les valeurs principales qu'ils voulaient insuffler à leur entreprise, et les ont appliquées en faisant grandir l'équipe. Au fur et à mesure que l'entreprise a grandi, "la communication interne a été cruciale", a ajouté Nathan Blecharczyk. "Tant que tout le monde peut s'asseoir à la même table, c'est facile. Dès qu'il faut plusieurs tables, les choses se compliquent."

La start-up investit des sommes considérables dans sa communication interne et le "team building", en produisant notamment un événement annuel, "One Airbnb". "Cette année, nous avons envoyé toutes les équipes à San Francisco. L'énergie et l'enthousiasme qui en résultent valent bien cet investissement", a expliqué Nathan Blecharczyk. "Recruter des gens intelligents, c'est une chose, mais il faut surtout des gens qui s'entendent bien et qui sont tous autant engagés, cela n'a pas de prix", a expliqué le co-fondateur. La guerre des talents battant toujours son plein dans la Silicon Valley, c'est une stratégie comme une autre pour retenir les meilleurs talents.

L'Europe, première source de revenus

Pour faire grandir l'entreprise et répliquer le succès de la ville pilote, New York, les co-fondateurs ont établi une liste des 100 premières destinations touristiques et réalisé l'importance des marchés européens. "Le plus important a été pour nous de localiser les expériences, et d'avoir des équipes locales", a expliqué Nathan Blecharczyk. "Plus de la moitié de notre revenu provient d'Europe, et l'Asie est la région qui connaît la plus forte croissance. Les États-Unis deviennent rapidement une minorité" , ajoute-t-il. 

Révolutionner l'économie du partage

"Dans le futur, les gens se feront bien plus confiance les uns les autres sur internet et de nouvelles activités vont émerger. Il y a tellement de ressources qu'on pourrait utiliser. On pourrait tous partager nos maisons, nos voitures, si l'on se faisait plus confiance", a estimé le co-fondateur. "Je pense que la technologie est accusée de détruire beaucoup d'emplois mais elle crée aussi de nouvelles industries et activités, grâce à cette nouvelle confiance", analyse-t-il, en réponse aux critiques sur les problèmes posés par l'économie du partage.

Concernant la stratégie d'Airbnb, Nathan Blecharczyk tient à préciser : "nous devons créer de nouveaux usages, pas seulement pour le voyage touristique, mais aussi pour les professionnels. Nous devons utiliser de nouveaux leviers pour créer des communautés plus fortes et imaginer de nouveaux services pour les utilisateurs sur toute la durée du voyage via le mobile".

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale