Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alcatel-Lucent : la CFDT refuse de se rendre à la conférence sociale

La CFDT a décidé de ne pas se rendre à la conférence sociale Alcatel-Lucent des 13 et 14 novembre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alcatel-Lucent : la CFDT refuse de se rendre à la conférence sociale
Alcatel-Lucent : la CFDT refuse de se rendre à la conférence sociale © Flickr - Alcatel-Lucent - c.c.

La hache de guerre est définitivement déterrée entre Michel Combes, à la tête d’Alcatel-Lucent depuis le 1er avril, et les syndicats. Après les manifestations du mois d’octobre auxquelles elle avait appelé avec les autres organisations syndicale, la CFDT a annoncé qu’elle ne participerait pas à la conférence sociale prévue les 13 et 14 novembre. Elle s’en explique dans un document détaillé. Elle estime qu’à l’occasion des précédents CCE, CE et réunion entre syndicats et directions, "la direction martèle ses choix en répétant la stratégie décidée en haut lieu : fermeture de la moitié des sites et 15 000 suppressions d’emplois dans le monde.

C’est un total de 4300 salariés français qui pourraient quitter le groupe dans le plan Shift sans que la direction ait exprimé la moindre possibilité que cela soit remis en cause. Le syndicat rappelle aussi ses revendications : "Mise en place d’une information/consultation sur les orientations stratégiques au niveau du Comité de Groupe France pour inclure toutes les filiales […] présidée par Philippe Guillemot, responsable mondial de la mise en œuvre de Shift" et "mise en route d’une discussion sur un accord de méthode, afin de fixer le contenu d’une éventuelle future négociation, si la direction acceptait de diminuer les contraintes de Shift dans sa version actuelle." La CFDT d’Alcatel-Lucent invoque l’esprit de la nouvelle Loi sur la Sécurisation de l’Emploi (LSE) qui "est bien de privilégier le débat en amont des décisions. A ce jour, la direction refuse.

En conclusion, les syndicalistes en appellent fermement au gouvernement. "Les pouvoirs publics doivent maintenant s’impliquer concrètement en faveur des salariés, pour la sauvegarde des sites et des emplois en France. Il nous faut des actes !" estime la CFDT dans le document avant de conclure : "Nous devons nous mobiliser pour que le rapport de forces fasse comprendre à cette nouvelle direction que rien ne va plus avec ce dialogue social de façade."

Alors qu’Alcatel-Lucent tiendra les 14 et 15 novembre son Technology Symposium dans ses Bell Labs du New Jersey, en présence de Michel Combes, la négociation en France risque de prendre un tour critique.

Emmanuelle Delsol

refus conférence sociale (2) by L'Usine Nouvelle

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale