Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AlephD maximise les revenus publicitaires sur internet

La start-up AlephD vient de lever 1,5 million d’euros pour poursuivre le développement de sa solution. Elle met au point des algorithmes permettant aux éditeurs de contenu sur internet de vendre leurs espaces publicitaires plus chers aux annonceurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AlephD maximise les revenus publicitaires sur internet
AlephD maximise les revenus publicitaires sur internet © redressement-productif.gouv.fr

Le succès de Criteo a ouvert la voie aux start-ups françaises spécialisées dans la publicité en ligne. AlephD, une jeune pousse créée en 2012 par trois ingénieurs, vient de lever 1,5 million d’euros auprès de trois fonds d’investissement (CapDécisif Management, A Plus Finance et Partech Ventures) pour accélérer son développement.

A la différence de Criteo, qui s’adresse aux annonceurs publicitaires pour tenter de maximiser le rendement de leurs publicités, AlephD cible les éditeurs de contenu sur internet. La jeune société ambitionne de leur fournir les outils pour augmenter les prix de vente de leurs espaces publicitaires dans le cadre des enchères en temps réel.

"Nous combinons les données de l’éditeur, de son site et toute autres informations extérieures (géographique, etc.) pour définir une stratégie de vente de son espace publicitaire efficace", explique Maxime Agostini, le cofondateur d’AlephD. Les trois ingénieurs développent des algorithmes qui exploitent ces données en temps quasi réel, pour mieux connaître le profil des visiteurs et permettre de prédire le prix maximal que sera prêt à payer un annonceur.

Un marché en forte croissance

"C’est un marché en forte croissance qui va encore doubler d’ici 2017", estime Romain Lavault, associé chez Partech Ventures. Le fonds Partech Ventures, qui a déjà investi dans deux entreprises dans le domaine de la publicité en ligne (le Français Teads et le Néerlandais YD), entend bien surfer sur la vague Criteo. "Les Français sont bons dans ce domaine, parce qu’ils sont plutôt bons en mathématique", reprend l’investisseur.

L’argument convaincant
Le marché de la vente d’espace publicitaire sur internet par le biais d’enchère en temps réel est estimé à 6 milliards d’euros dans le monde et devrait doubler dans les prochaines années. En se reposant sur de solides connaissances en mathématiques, AlephD ambitionne de devenir leader dans ce domaine.

La solution mise au point par AlephD repose en effet sur des mathématiques de haut niveau, un peu à la manière du trading à haute fréquence à la Bourse, ces robots qui achètent et revendent des actions en quelques fraction de secondes pour réaliser une multitude de micro profits. Un domaine pour lequel les ingénieurs français sont déjà particulièrement prisés.

"Nous ne faisons pas d’achat et de vente, donc il ne s’agit pas vraiment de trading à haute fréquence, mais cela s’y apparente sur les technologies employées", confie le cofondateur d’AlephD.

Doubler les effectifs de l’entreprise

La levée de fonds va permettre à AlephD d’affiner ses algorithmes pour augmenter leur efficacité et le volume d’informations traitées. Avec pour objectif affiché de permettre aux éditeurs de contenu internet d’augmenter de 30 % leurs revenus publicitaires. Les prochains mois seront donc consacrés au recrutement d’abord d’ingénieurs pour renforcer l’équipe de R&D, puis de commerciaux pour développer le chiffre d’affaires. De dix collaborateurs aujourd’hui, la start-up devrait passer à près de vingt personnes l’année prochaine.

Trois groupes d’édition utilisent déjà la solution AlephD, dont le lancement commercial a commencé il y a seulement quelques semaines. La start-up a par ailleurs conclut un partenariat avec AppNexus, une plateforme d’enchères en temps réel pour la publicité internet et prévoit de se rapprocher d’autres plateformes similaires.

Surtout, AlephD espère s’implanter rapidement sur le marché américain. "L’ambition de notre projet, c’est de devenir un leader mondial, et la guerre va se jouer aux Etats-Unis, souligne Maxime Agostini. Il faut donc que nous arrivions à prendre pied là-bas dès 2014."

Arnaud Dumas

AlephD en chiffres


Chiffre d’affaires : NC

Effectif : 10 personnes

Montant de la levée de fonds : 1,5 million d’euros

Investisseurs : CapDécisif Management, A Plus Finance, Partech Ventures

Secteur : Internet

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale