Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alphabet, Amazon et Facebook concentrent 70% de la valeur d'Internet

Vu ailleurs L'étude des chiffres de S&P Capital IQ révèle que la majorité des revenus et profits générés par Internet est concentrée sur quelques entreprises : Amazon, Alphabet (société mère de Google) et Facebook.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alphabet, Amazon et Facebook concentrent 70% de la valeur d'Internet
Alphabet, Amazon et Facebook concentrent 70% de la valeur d'Internet © Fosforix - Flickr - CC

Dans une étude des chiffres de S&P Capital IQ, USA Today rapporte que cinq entreprises (Alphabet, Amazon, Facebook, eBay et Liberty Interactive) regroupent plus de 70% des revenus générés par les industries des services et de la vente sur Internet cotées à l'indice boursier Russell 3000 au cours des 12 derniers mois.

 

Ces revenus s'élèvent à plus de 300 milliards de dollars. Plus frappant encore, Amazon et Alphabet totaliseraient à eux deux 57% de ces revenus. En comparaison, des entreprises comme Netflix ou Yahoo ne représentent que 2,1% et 1,6% de ces mêmes revenus.

 

Les profits sont encore plus concentrés. Alphabet a généré 16,4 milliards de dollars de profits au cours des 12 derniers mois, soit les deux tiers des revenus de l'ensemble des entreprises Internet côtées au Russell 3000. Facebook se place deuxième avec 11% des profits, tandis qu'Amazon n'en dégage que 1,3%, ses marges en tant qu'e-commerçant étant plus faibles.

 

Un marché jeune mais déjà consolidé

Ces trois entreprises – Amazon, Alphabet et Facebook – représentent plus de 70% de la valeur totale du marché d'Internet (1 500 milliards de dollars). Une situation qu'USA Today met en parallèle avec celle de Ford et GM pour l'industrie automobile, qui dégagent à eux seuls les deux tiers de ses revenus aux Etats-Unis. Parmi les victimes de cette concentration du marché, des entreprises comme Groupon, donc les actions ont perdu plus des deux tiers de leur valeur cette année malgré son classement comme 11e plus grande entreprise du marché.

 

USA Today note toutefois certaines limites à son analyse, qui ne tient compte que des entreprises cotées en Bourse et qui exclut d'autres géants technologiques comme Apple ou Microsoft, qui ne sont pas classés comme des entreprises dédiées à Internet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale