Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon bouscule le modèle des apps avec son magasin Underground

Amazon lance Underground, un nouveau magasin d'applications pour Android qui se démarque en proposant gratuitement des applications habituellement payantes. L'e-commerçant rémunère en contrepartie les développeurs en fonction du temps d'utilisation de leurs apps.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon bouscule le modèle des apps avec son magasin Underground
Amazon bouscule le modèle des apps avec son magasin Underground

Amazon continue sa "résistance" contre Google avec un nouveau magasin d'applications Android baptisé Underground. Il reprend toutes les fonctionnalités de l'Amazon Appstore traditionnel, mais avec une différence de taille : plus de 10 000 dollars d'applications, de jeux et de contenus additionnels sont offerts aux clients.

 

Pour réussir ce tour de force, Amazon a passé un contrat avec des centaines de développeurs pour changer la manière dont ils sont payés. Fini les versions d'essais ou le modèle freemium, Amazon les rémunère à la minute, en fonction du temps d'utilisation réel de leur application par les utilisateurs. En contrepartie, les applications sont proposées à titre gracieux.

 

Une alternative au Google Play Store

 

Les applications proposées sous ce modèle portent la mention "Actually Free" ("vraiment gratuit") dans Underground. Le géant de l'e-commerce cite OfficeSuite Professional 8, Goat Simulator, Frozen Free Fall, Star Wars Rebels: Recon Missions ou encore Angry Birds Slingshot Stella comme exemples.

 

Underground, qui remplace l'initiative "Free App of the Day" qu'Amazon avait précédemment mis en place, est disponible par défaut sur les tablettes Fire HD et HDX de la marque. Pour les appareils sous Android classique, il faudra cependant que les utilisateurs téléchargent l'application eux-mêmes depuis le site d'Amazon, car le Google Play Store n'autorise pas à une application d'en proposer une autre. D'où le nom "Underground" et la tournure subversive que donne Amazon à son initiative.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale