Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon doit verser 61,7 millions de dollars de pourboires à des livreurs indépendants

Plusieurs centaines de livreurs ont déposé plainte contre Amazon pour réclamer le versement de pourboires dans le cadre du programme "Amazon Flex". A l'issue d'une enquête, la Federal Trade Commission a conclu que l'entreprise américaine gardait une partie de ces sommes au lieu de les verser à ses employés. Elle a accepté de payer la somme de 61,7 millions de dollars pour clôturer les poursuites. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon doit verser 61,7 millions de dollars de pourboires à des livreurs indépendants
Amazon doit verser 61,7 millions de dollars de pourboires à des livreurs indépendants © Christian Wiediger / Unsplash

Poursuivie par la Federal Trade Commission (FTC), en charge de l'application du droit de la consommation et du contrôle des pratiques antitrust aux Etats-Unis, Amazon a accepté de payer la somme de 61,7 millions de dollars (environ 50 millions d'euros) pour éteindre une procédure. 
 

Des particuliers payés à l'heure
Le contentieux concerne une affaire de pourboires non versés à des livreurs indépendants dans le cadre d'"Amazon Flex", un programme lancé en 2015 qui permet à des particuliers d'être payés à l'heure de livraison. Les employés devaient être payés entre 18 et 25 dollars de l'heure de livraison pour des produits commandés via les programmes Prime Now et AmazonFresh, qui permettent aux clients de donner un pourboire aux chauffeurs.

Or, "plutôt que de verser 100 % des pourboires donnés par les consommateurs aux chauffeurs, comme il avait promis de le faire, Amazon gardait l’argent", explique le directeur de la FTC Daniel Kaufman dans un communiqué.


Une centaine de plaintes
D'après la FTC, en 2016, le géant de l'e-commerce a modifié ses pratiques tarifaires et a opté pour un taux horaire inférieur sans en avertir les livreurs volontairement. En fait, Amazon a utilisé une partie des pourboires de ces employés pour compenser le salaire minimum promis. Ce sont les dépôts de centaines de plaintes de livreurs lésés qui ont déclenché une enquête de la FTC.

Malgré ces accusations, pendant plusieurs années, Amazon a continué à utiliser cette tarification frauduleuse faisant croire aux employés qu'elle leur reverserait bien l'entièreté des pourboires. C'est en apprenant la procédure devant la FTC que l'entreprise a changé ses pratiques. 

"Nous ne sommes pas d’accord sur l’idée selon laquelle notre façon de payer les chauffeurs n’était pas claire, mais nous avons ajouté de la clarté en 2019 et nous sommes contents de tourner la page sur cette affaire (...)  Les partenaires de livraison d'Amazon Flex jouent un rôle important dans le service aux consommateurs au quotidien, c'est pourquoi ils gagnent l'un des meilleurs taux horaire de l'industrie, plus de 25 dollars de l'heure en moyenne", a réagi un porte-parole d'Amazon à 20 Minutes

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.