Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon : Jeff Bezos dépense sans compter et irrite les investisseurs

Actus Reuters Amazon a annoncé le 24 octobre un chiffre d'affaires en-deçà des attentes des analystes pour le troisième trimestre et a tout autant déçu avec ses projections de ventes pour la période des fêtes, faisant dévisser son titre dans les transactions électroniques à Wall Street.

mis à jour le 24 octobre 2014 à 14H10
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après un premier semestre chargé qui a vu le géant américain du commerce en ligne multiplier les investissements dans de nouveaux produits et services, comme le smartphone Fire (un échec cuisant) ou les achats de contenus vidéo, les investisseurs espéraient du mieux pour la période juillet-septembre. Or le groupe a non seulement accusé une perte plus forte que prévu mais il a dit projeter une croissance comprise entre 7 et 18% pour son chiffre d'affaires au quatrième trimestre - période cruciale pour les distributeurs avec les fêtes de fin d'année - loin des 20% et plus auxquels il avait habitué les investisseurs.

"Jusqu'ici la croissance (du chiffre d'affaires) éclipsait le reste mais ce n'est plus le cas. Il faut vraiment qu'ils délivrent de la marge", commente Rob Plaza, analyste chez Key Private Bank, en parlant de "mauvais (troisième) trimestre".

Amazon continue d'investir sans compter. Il avait notamment acquis la plate-forme de vidéo en ligne Twitch en août pour près d'1 milliard de dollars et continue de poser ses pions dans le cloud. Il vient d'ailleurs d'annoncer l'ouverture de deux nouveaux data centers en Allemagne. Or l'augmentation des recettes est loin de compenser celle, vertigineuse, des dépenses.

Pertes creusées

Sur ces trois mois, le chiffre d'affaires a augmenté de 20% à 20,58 milliards de dollars (16,3 milliards d'euros) mais les analystes attendaient en moyenne 20,84 milliards, selon Thomson Reuters I/B/E/S. Le groupe a creusé sa perte à 437 millions de dollars contre 41 millions un an plus tôt, soit 95 cents par action alors que le consensus anticipait une perte de 74 cents.

Dans les échanges d'après-Bourse, le titre chutait de 12% à 277 dollars, soit plus de 17 milliards de dollars de capitalisation boursière partie en fumée. A la clôture de jeudi, l'action avait déjà perdu 13% depuis les derniers résultats publiés en juillet et qui étaient eux aussi inférieurs aux attentes, et elle était en recul de 20% depuis le début de l'année.

conséquence de la hausse du dollar

Pour le quatrième trimestre, Amazon prévoit un chiffre d'affaires compris entre 27,3 milliards et 30,3 milliards de dollars, alors que le consensus est actuellement de 30,89 milliards. Le directeur financier Tom Szkutak a précisé que la hausse du dollar avait un impact négatif d'environ 2,5 points de pourcentage sur la prévision. Le 15 octobre, eBay, autre grand nom du commerce en ligne, avait lui aussi mis en avant l'effet de change pour expliquer la baisse de ses prévisions de chiffre d'affaires.

Tim Szkutak a ajouté que les ventes d'Amazon au Japon ne s'étaient pas redressées au troisième trimestre après leur baisse du deuxième trimestre.

En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a progressé à 12,87 milliards de dollars contre 10,30 milliards au troisième trimestre 2013 tandis qu'à l'international il a atteint 7,71 milliards contre 6,79 milliards.

Avec Reuters (Deepa Seetharaman, Véronique Tison)

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale