Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon passe par l'un des sites phares de son concurrent Alibaba pour conquérir la Chine

Une fois n'est pas coutume, Alibaba et Amazon, les deux géants du e-commerce, vont faire alliance en Chine. Après deux ans de négociations, l'américain ouvre une boutique sur la plate-forme B to C du chinois, Tmall. Ce partenariat devrait être bénéfique pour les deux entreprises et pourrait nuire à JD.com, le numéro deux de la vente en ligne de l'Empire du Milieu. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon passe par l'un des sites phares de son concurrent Alibaba pour conquérir la Chine
Amazon passe par l'un des sites phares de son concurrent Alibaba pour conquérir la Chine © Flickr CC - William Christiansen

Les deux sites de e-commerce Amazon et Alibaba se cherchent souvent des poux, comme le 4 mars, lorsque le chinois a implanté aux Etats-Unis son premier data center, venant concurrencer l'américain sur son propre territoire dans le cloud. Mais ces deux concurrents indirects - le groupe de Jack Ma est un simple intermédiaire entre une entreprise et un client, alors que le géant de Seattle vend des produits dont il est directement propriétaire et qu'il stocke dans ses entrepôts - peuvent aussi faire jeu commun.

Amazon a décidé de tenter une nouvelle incursion en Chine, où ses ventes peinent jusqu'à présent à décoller, alors que le pays est devenu en 2013 le premier marché mondial du e-commerce, avec 300 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur l'année. Pour croquer dans une plus grosse part de cet appétissant gâteau, la société a décidé d'utiliser les armes du cru, en l'occurrence… la plate-forme phare d'Alibaba dans le B to C, Tmall, qui détient plus de 50% de ce segment de marché.

une gamme de 500 produits

L'américain a annoncé le 5 mars qu'il ouvrait une boutique sur ce site, réservé aux professionnels qui veulent vendre au grand public. Il va proposer, pour démarrer, une gamme de 500 produits, couvrant des domaines aussi divers que l'alimentation, les chaussures, l'équipement de cuisine ou encore les jouets pour enfants. Les deux entreprises ont négocié pendant deux ans pour mettre en place cette boutique sur la plate-forme en ligne du chinois.

Ce partenariat devrait être positif pour les deux sociétés : Amazon fera connaître sa marque aux nombreux internautes qui font leurs emplettes sur Tmall, et Alibaba élargira la gamme de produits disponibles sur son site. Le chinois devrait aussi, grâce au groupe de Jeff Bezos, améliorer l'expérience client sur son site : Amazon, spécialiste de la logistique, livre souvent ses produits en temps et en heure, ce qui n'est pas le cas de tous les professionnels qui vendent des articles sur la plate-forme.

La firme qui risque de pâtir de cet accord est JD.com, le numéro deux du e-commerce dans l'Empire du Milieu, qui fonctionne comme Amazon, en vendant des produits dont il est propriétaire et qu'il stocke dans des entrepôts.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale