Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AMD rafraichit sa ligne de processeurs pour serveurs

Après son concurrent Intel, AMD donne un coup de jeune à ses puces pour serveurs. Il vient de sortir un Opteron quadri-coeurs flambant neuf et annonce le lancement commercial d'un nouveau processeur hexa-coeurs en juin.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AMD rafraichit sa ligne de processeurs pour serveurs
AMD rafraichit sa ligne de processeurs pour serveurs

Au lendemain de la publication de ses résultats du premier trimestre (marqués par une nouvelle perte de 416 millions de dollars et un chiffre d'affaires en repli de 21% sur un an, à 1,17 milliards de dollars), AMD tente de rassurer sur ses perspectives. Soucieux de riposter aux nouveaux processeurs Nehalem d'Intel (les Xeon 5500, gravés en 45 nanomètres), le groupe américain vient de lever le voile sur une nouvelle puce quadri-coeurs Opteron pour serveurs (l'Opteron EE). Il a par ailleurs annoncé l'arrivée en mai chez les constructeurs de son nouveau processeur hexa-coeurs : nom de code Istanbul.

Opteron EE basse consommation

D'une fréquence de 2,1 à 2,3 gigahertz, le nouvel Opteron EE (pour « Energy Efficient ») d'AMD est destiné aux serveurs Web et aux environnements de « cloud computing » pour lesquels il est important de limiter la consommation d'énergie. Basse consommation (il consomme 40 watts, soit 13% de moins que les précédents générations selon AMD), l'Opteron EE est complémentaire de l'Opteron HE (55 watts, plutôt destinés aux serveurs lames) et du très haut de gamme Opteron SE (105 watts). Gravé en 45 nanomètres, il intègre, comme ses aînés, une technologie de virtualisation AMD-V pour exécuter les environnements virtualisés et différents outils permettant d'optimiser la consommation énergétique. Dont Power Cap (pour plafonner la consommation maximale) ou Smart Fetch, Core Select et CoolCore (qui permettent de désactiver ou de réduire la consommation des coeurs inactifs ou des contrôleurs mémoire).

Istanbul à six coeurs

Autre surprise, le fondeur de Sunnyvale a précisé hier qu'il proposera dès le mois prochain aux constructeurs ses nouvelles puces hexa-coeurs (la génération « Istanbul ») pour une commercialisation en juin. Plus tôt que prévu puisque le fondeur - qui n'en est plus vraiment un puisqu'il a finalisé en début d'année l'externalisation de ses usines dans GlobalFoundries - prévoyait précédemment de les lancer à la rentrée.

D'après AMD, elles offriront, à consommation égale, des gains de performance jusqu'à six fois supérieurs à la génération précédente de quadri-coeurs Opteron. Résolument agressif, le fabricant prévoit aussi de livrer d'ici 2010 une gamme de puces Opteron 6000. La première d'entre elles, gravée en 45 nanomètres et dotée de 8 ou 12 coeurs, répond au nom de code « Magny-Cours ». Enfin, AMD envisage de lancer, d'ici 2011, des processeurs à 12 ou 16 coeurs gravés en 32 nanomètres (« Interlagos »). De quoi relancer la machine et faire face aux Nehalem d'Intel ? A suivre...

Christophe Dutheil

A lire aussi :

Processeurs : IBM et cinq constructeurs s'unissent pour le 28 nanomètres

Intel présente officiellement ses nouveaux processeurs Nehalem

Systèmes embarqués : alliance entre Intel et TSMC

Microprocesseurs : AMD se scinde en deux et externalise sa production

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale