Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple rachète la start-up d'intelligence artificielle Turi pour 200 millions de dollars

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Apple poursuit ses rachats dans le secteur de l'intelligence artificielle (IA) avec Turi, une start-up basée à Seattle que le géant a acquis pour 200 millions de dollars. Une étape supplémentaire dans ses efforts pour rattraper son retard en la matière face aux autres géants technologiques américains alors que l'IA se présente de plus en plus clairement comme étant la prochaine grande vague sur laquelle il faudra surfer.

Apple rachète la start-up d'intelligence artificielle Turi pour 200 millions de dollars
Apple rachète la start-up d'intelligence artificielle Turi pour 200 millions de dollars © marcopako - Flickr - C.C.

Apple a fait l'acquisition de la start-up spécialisée dans l'intelligence artificielle Turi pour 200 millions de dollars, rapporte GeekWire le 5 août. Turi, précédemment connue sous les noms de Dato et GraphLab, est un spin-off de l'Université de Washington basée à Seattle. L'entreprise conçoit des outils pour développeurs d'application et data scientists, qui vont des moteurs de recommandation à la détection de fraude, de la prédiction de vente à l'analyse comportementale.

 

De multiples applications

Ils sont notamment utilisés par Zillow pour effectuer des prédictions de cotations immobilières, par Adobe pour son service de recherche d'emploi (qui met en relation des créatifs avec des employeurs) et par l'application musicale Pandora pour recommander des chansons. Turi aurait également étudier des applications dans le domaine médical, à en croire un entretien donné par son CEO, Carlos Guestrin, au Wall Street Journal l'année dernière.

 

Présence à Seattle

Ce rachat fait partie des efforts d'Apple (avec ceux de Perceptio, Emotient, VocalIQ ou Flyby Media) pour combler son retard dans le domaine de l'intelligence artificielle face aux ténors du secteur comme Google, Microsoft ou Facebook. Il va également étendre la présence d'Apple dans la région de Seattle, où la firme à la pomme s'est implantée il y a deux ans (avec le rachat de Union Bay Networks, une start-up dédiée aux technologies cloud) et qui est riche en jeunes diplômés spécialistes de l'intelligence artificielle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale