Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple veut décarboner sa chaîne d'approvisionnement pour lutter contre le changement climatique

Apple vient de publier un rapport dans lequel il affirme vouloir être entièrement neutre en carbone d'ici 2030, chaîne d'approvisionnement comprise. Pour y arriver, le géant américain compte sur le développement de solutions innovantes et promet d'investir dans des projets de lutte contre le changement climatique.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple veut décarboner sa chaîne d'approvisionnement pour lutter contre le changement climatique
Apple veut décarboner sa chaîne d'approvisionnement pour lutter contre le changement climatique © Apple

Apple présente ses plans en matière environnementale dans un rapport publié le 21 juillet. Le géant américain – qui se targue d'être neutre en carbone pour ses activités commerciales – veut aller encore plus loin et entièrement décarboner l'ensemble de ses activités d'ici 2030, dont sa chaîne d'approvisionnement.

L'objectif est que la fabrication et la vente de ses appareils n'aient plus aucun impact sur l'environnement. Notons que le dernier rapport environnemental d'Apple, qui couvre l'exercice 2018, évalue son empreinte carbone à 25,2 millions de tonnes.

Investir dans des projets pour éliminer le CO2
Plus précisément, le géant américain vise une réduction des émissions de CO2 de 75% d'ici 2030 en développant en parallèle "des solutions innovantes d'élimination du carbone" pour les 25% restants. Parmi ces solutions, Apple cite la plantation d'arbres et la restauration d'habitats. Il va également investir dans divers projets parmi lesquels un écosystème de mangroves (marais maritimes) en Colombie pour éliminer ou stocker le dioxyde de carbone. Il n'a cependant pas précisé le montant de sa participation.

Concernant sa chaîne d'approvisionnement, la société indique qu'elle se concentrera sur l'élimination des émissions dites de "scope 3". Elles correspondent aux émissions indirectement produites par les activités telles que l’achat de matières premières, de services ou autres produits, déplacements des salariés, transport amont et aval des marchandises, gestions des déchets générés par les activités de l’organisme, utilisation et fin de vie des produits et services vendus, immobilisation des biens et équipements de productions…

La mise en place d'un fonds de 100 millions de dollars
D'après le rapport, 74% de ses émissions globales de dioxyde de carbone sont générées par la fabrication de produits. Pour faire face cette pollution liée à la fabrication, Apple a déclaré qu'il allait contribuer à la mise en place d'un "Fonds vert États-Unis-Chine" de 100 millions de dollars afin de fournir des investissements en capital aux fournisseurs pour des projets d'efficacité énergétique.

L'entreprise annonce également avoir travaillé avec ses fournisseurs pour réduire les émissions en utilisant des matériaux recyclés, en précisant que ses iPhones utilisent désormais des éléments de terres rares recyclés dans un composant appelé "taptic engine". L'extraction des éléments de terres rares est une activité à forte intensité énergétique où le recyclage a un coût trop élevé pour être rentable. Pour pallier cette problématique, Apple explique avoir créé un robot pour récupérer les matériaux de certains de ses appareils.

Microsoft veut "effacer" son empreinte carbone
Les efforts d'Apple dans le secteur environnement sont comparables à ceux déployés par d'autres grandes entreprises technologiques telles que Microsoft qui a annoncé son intention "d'effacer" son empreinte carbone d'ici 2030 en injectant un milliard de dollars dans un fonds "d'innovation climatique" pour booster le développement des "technologies d'émission négative" (NET).  

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media