Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple voudrait lancer un bouquet de chaînes télés en streaming à l'autonmne aux Etats-Unis

Actus Reuters D'après le Wall Street Journal, Apple est entré en négociations avec des fournisseurs de programmes pour proposer un bouquet réduit de chaînes en ligne à l'automne prochain. La marque à la pomme Apple souhaiterait fixer un prix d'abonnement de 30 à 40 dollars par mois pour ce nouveau service et l'annoncerait en juin.
mis à jour le 17 mars 2015 à 15H10
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le service de télévision d'Apple pourrait bientôt voir le jour, le fabricant de l'iPhone étant en négociations avec des fournisseurs de programmes pour proposer un bouquet réduit de chaînes en ligne à l'automne, rapporte le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier.

Ce service de TV en streaming proposerait environ 25 chaînes de télévision, venant de diffuseurs tels que ABC, CBS et Fox, et serait accessible sur tous les appareils Apple fonctionnant ave le système d'exploitation iOS, dont les iPhone, iPad et l'Apple-box, précise le quotidien.

Apple discute avec Walt Disney, CBS et Twenty-First Century Fox, ainsi que d'autres groupes de média pour mettre au point une offre "maigre", comprenant les grandes chaînes comme CBS, ESPN et FX et laissant de côté d'autres chaînes plus petites de son offre de base, ajoute-t-il.

Apple, qui veut fixer un prix d'abonnement de 30 à 40 dollars par mois pour ce nouveau service, a l'intention de l'annoncer en juin et de le lancer en septembre, dit le journal.

Le porte-parole d'Apple Tom Neumayr a dit que la société ne faisait pas de commentaire sur les rumeurs et les spéculations.

Plusieurs sociétés envisagent de participer à un service de télévision proposé uniquement en streaming ou de lancer leur propre service en ligne, comme HBO et CBS, afin d'attirer les clients jeunes qui ne s'abonnent pas aux offres de télévision payante traditionnelles. Mais les fournisseurs de programmes craignent aussi que ces offres ne sapent les accords en vigueur, plus rentables, avec les câblo-opérateurs.

Avec Reuters (Supriya Kurane à Bengalore et Jennifer Saba à New York, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale