Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Arrivée sur le marché difficile pour l'iPad Pro, avec un taux d'adoption de 0,3% pour sa première semaine de vente

Infographie Avec un taux d'adoption de 0,3% pour sa première semaine de vente, l'arrivée sur le marché de l'iPad Pro d'Apple s'annonce difficile.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Arrivée sur le marché difficile pour l'iPad Pro, avec un taux d'adoption de 0,3% pour sa première semaine de vente
Arrivée sur le marché difficile pour l'iPad Pro, avec un taux d'adoption de 0,3% pour sa première semaine de vente © Apple

Le lancement de l'iPad Pro par Apple a été perçu par l'industrie comme une tentative de ranimer une ligne de produits dont les ventes sont durablement en baisse, ayant atteint le trimestre dernier leur niveau le plus bas depuis 2011.

 

Mais à en croire les données fournies par le service d'analyse de données mobiles Localytics (basées sur un échantillon de 50 millions d'iPad), le taux de pénétration du marché lors de la première semaine de vente de l'iPad Pro (du 11 au 17 novembre) a été inhabituellement faible. Il ne représenterait que 0,3% du total des iPads en circulation, tandis que dans la même période les parts de marché des iPad Air et Air 2 ont augmenté de 2% pour chaque appareil.

 

En comparaison, l'iPad Air avait capturé 2% du marché lors de sa sortie en 2013, l'iPad Air 2 se contentant de 1% en 2014.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

3 commentaires

olivier
25/11/2015 14h56 - olivier

Incroyable: plus le temps passe, plus il y a d'iPad "anciens" en circulation, et plus la part d'un nouvel iPad dans le total diminue. C'est vrai que c'est une info très étonnante ! D'autant plus étonnante que la gamme d'iPad s'est étoffée. Non, vraiment, je suis soufflé !!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

JB
25/11/2015 17h06 - JB

Cher Olivier, votre sarcasme vous dessert : la diminution par six du taux d'adoption d'un nouvel iPad sur deux ans ne peut pas être expliquée par la simple augmentation mécanique de la taille de la base installée des tablettes d'Apple. De plus, on ne parle pas seulement "d'anciens iPads" mais de produits spécifiques sortis l'année dernière et celle d'avant, qui se frottaient déjà eux-mêmes à "d'anciens iPads". La gamme ne s'est donc pas étoffée entre temps à un point qui expliquerait ces chiffres. L'info à retenir ici est que la sortie de l'iPad Pro ne semble pas à première vue (en attendant les chiffres officiels) inverser la tendance constatée depuis plusieurs années d'une morosité du marché.

Signaler un abus

EAD
25/11/2015 17h25 - EAD

De plus l'iPad Pro est un produit hors catégorie dans la famille iPad

Signaler un abus

 
media