Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Arro, l'appli anti-Uber des taxis new-yorkais

Vidéo Pour lutter contre Uber, les taxis new-yorkais se reposent sur Arro, une autre start-up. Elle suit le modèle popularisé par Uber mais en s'appuyant sur la force des taxis : leur nombre et le tarif conventionné.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Arro, l'arme anti-Uber des taxi new-yorkais
Arro, l'appli anti-Uber des taxis new-yorkais © Arro

Face à l'insolent succès Uber, les taxis new-yorkais tentent une riposte : à la mi-septembre 7000 taxis jaunes vont tester une version bêta de l'application  mobile Arro. Ils comptent sur la similitude de ce service avec celui d'Uber pour séduire la clientèle.

 

Lors d'une réservation via l'application, le taxi voit le nom et la position du client sur son écran, et le client reçoit de son côté le nom et le numéro d'immatriculation du taxi. L'application facilite également le paiement des courses : elle garde le numéro de carte bancaire en mémoire (comme Uber) et permet de payer la course avant même qu'elle ne soit terminée, pour juste avoir à sortir du taxi une fois à destination.

 

Le point fort d'Arro est la taille de la flotte de taxis compatible, grâce à son partenariat avec Creative Mobile Technologies (CMT), l'entreprise qui gère les systèmes de paiement de plus de 20 000 taxis à New-York, soit la moitié du parc. Le gestionnaire de l'autre moitié du parc, VeriFone, est aussi en discussions avec Arro.

 

Une alternative au "surge pricing"

 

Vis à vis des utilisateurs, Arro met en avant ce qui le différencie du service de VTC : l'absence de "surge pricing", cette pratique qui fait que le prix augmente lorsque la demande est forte par rapport au nombre de chauffeurs disponibles. Les frais correspondent toujours au tarif conventionné, évitant ainsi de "mauvaises surprises" à l'heure de payer.

 

Mails il reste quand même à voir si les prix seront de manière générale réellement avantageux par rapport à ceux d'Uber. D'autant qu'il manque à Arro une fonctionnalité clé d'Uber : la possibilité de noter les chauffeurs, pour limiter les incivilités.

 

Arro sera d'abord lancée à New York City, puis étendra son service à San Francisco, Chicago, Boston, et Washington D.C. L'application sera disponible sur iOS et Android.

 

Ci-dessous la vidéo promotionnelle de lancement de l'application :

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale