Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Au CeBIT, Intel donne un coup de pouce aux gants connectés des ouvriers de demain

Sur le stand d'Intel au CeBIT, la start-up allemande Smart Gloves présente un prototype de paires de gants connectés, à destination des ouvriers. Elle est testée par plusieurs industriels allemands.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Au CeBIT, Intel donne un coup de pouce aux gants connectés des ouvriers de demain
Au CeBIT, Intel donne un coup de pouce aux gants connectés des ouvriers de demain © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Et si la "technologie à porter" la plus adaptée aux usines était... le gant connecté ? C'est l'intuition de la start-up allemande ProGlove qui présente au CeBIT de Hanovre un prototype de gants communicants.

Ce concept est visible sur le stand d'Intel. Et pour cause : le projet a remporté le troisième prix du concours "Make it wearable" organisé à l'automne 2014 par le géant américain des puces. Depuis, Intel accompagne la jeune pousse munichoise dans son développement, alors qu'elle est de plus en plus sollicitée par des acteurs de l'industrie. L'exemplaire de test a été conçu à l'aide du module de prototypage Edison, l'ordinateur miniaturisé d'Intel.

un gant vibrant pour assister l'ouvrier

Ce gant doté d'une puce RFID, relié à un bracelet connecté, a plusieurs fonctions. "Il permet de scanner des pièces directement, ce qui évite de se saisir d'un pistolet, par exemple, explique Thomas Kirchner, le fondateur de la start-up. Cela permet de gagner 2 à 3 secondes, et dans une usine, le temps c'est de l'argent !" Le gant peut aussi servir de guide lors de certaines procédures. "On peut imaginer qu'il vibre lorsque le travailleur se saisit du mauvais objet", poursuit  l'inventeur, qui juge que son approche est plus adaptée à l'environnement industriel que des lunettes intelligentes, par exemple. "On a déjà beaucoup d'informations à traiter dans un environnement de travail, le gant est simplement là pour apporter une aide au bon moment."

ProGlove est actuellement en discussion avec plusieurs géants allemands de l'industrie (notamment de l'automobile et de la logistique) pour tester le gant intelligent en conditions réelles. La start-up vise un lancement commercial début 2016.

Sylvain Arnulf, à Hanovre

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale