Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Autarcia veut accélérer ses ventes

L’éditeur de logiciel ERP vient de lever 850 000 euros auprès d’entrepreneurs et de Bpifrance. Après une phase de R&D, Autarcia compte désormais recruter une force commerciale et marketing pour développer ses ventes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Autarcia veut accélérer ses ventes
Autarcia veut accélérer ses ventes © Poolie - Flickr - C.C.

Autarcia, la filiale du groupe Asap, veut accélérer son développement commercial. L’éditeur de logiciel ERP a levé 850 000 euros dont 550 000 euros en capital auprès d’entrepreneurs de la région Nord et le reste sous forme de crédit participatif auprès de la Banque publique d’investissement (ex-Oséo).

Autarcia en chiffres
Chiffre d’affaires : 500 000 euros
Effectif : 7 personnes
Montant de la levée de fonds : 850 000 euros
Investisseurs : Bpifrance, entrepreneurs
Secteur : Informatique
Créée en 2004, la PME nordiste a mis au point Archipelia, un logiciel de gestion intégré en mode SaaS. "Jusqu’à maintenant, la société était uniquement composée d’ingénieurs pour le développement de notre produit, confie Bruno Watine, le président d’Autarcia. Nous savions que nous étions en avance sur les logiciels de gestion sur le Cloud, nous ne souhaitions pas nécessairement nous lancer dans le commerce."

Doubler le chiffre d’affaires

Le développement des solutions Cloud pour les entreprises devrait maintenant permettre à Autarcia de renforcer ses ventes. "Avec cette levée de fonds, nous allons prouver qu’une stratégie marketing nous permet d’accélérer notre croissance", confie Bruno Watine. La jeune entreprise a pour l’instant installé Archipelia dans des entreprises locales telle Sofap (fabrication de volets roulants) ou Nicodème (distributeur de matériel de plomberie). Elle a maintenant pour objectif de développer la prospection commerciale pour augmenter le nombre de références. La start-up, qui réalise 500 000 euros de chiffre d’affaires annuel, prévoit de doubler son volume d’activité tous les ans.

Des recrutements sont déjà en cours pour renforcer la force commerciale de l’entreprise. De 7 ingénieurs spécialisés dans le développement, Autarcia devrait passer à un effectif de 25 personnes dans les deux ans.

"Nous nous donnons un à deux ans pour prouver notre modèle, puis nous procèderons à une deuxième levée de fonds, plus ambitieuse", conclut Bruno Watine.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant 


La solution de gestion d’Autarcia, basée sur des applications internet, est moins coûteuse qu’un logiciel ERP traditionnel. "Nous sommes une structure très légère et nous ne passons pas par des intégrateurs pour l’installation de notre logiciel", explique Bruno Watine. La société annonce des frais de mise en œuvre divisés par 5 par rapport à un autre éditeur.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media