Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec Discover, Snapchat espérait devenir la plate-forme média des jeunes... c'est raté

[ACTUALISE] Snapchat a lancé un nouveau service intitulé "Discover" en partenariat avec des médias traditionnels pour les aider à atteindre un public jeune, qui délaisse les journaux. Snapchat a aussi prévu de créer son propre contenu pour récupérer le maximum de trafic. Mais à peine déployée la dernière mise à jour de Snapchat, qui intègre Discover, provoque déjà la colère des utilisateurs. 

mis à jour le 06 février 2015 à 12H05
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Discover, Snapchat espérait devenir la plate-forme média des jeunes... c'est raté
Avec Discover, Snapchat espérait devenir la plate-forme média des jeunes... c'est raté © Snapchat - capture vidéo YouTube

Actualisation du 6 février, à 12h00 : La mise à jour de Snapchat, qui intègre Discover, est disponible depuis moins d'une semaine et elle est déjà controversée. Les commentaires désapprobateurs pleuvent sur l'AppStore d'Apple et Google Play. Ainsi, sur 1600 utilisateurs ayant donné leur avis sur l’AppStore, 1350 ont émis un avis négatif et accordé seulement 1 étoile sur 5 à l'application. Il semblerait que le problème vienne essentiellement de la consommation - très gourmande - en données cellulaires de l'application depuis l'arrivée de Discover. 

Snapchat veut bousculer Facebook sur ses plates-bandes avec Discover, son nouvel outil permettant d'explorer des "actualités" choisies par ses équipes éditoriales. Pour ce faire, Snapchat s'est allié à dix partenaires issus de l'univers des médias, dont CNN, ESPN, et National Geographic.

Ces médias enrichiront en informations Discover toutes les 24 heures avec des vidéos et des articles choisis par leurs soins. Il s'agit d'une section à part sur l'application, qui contiendra aussi des publicités. Les marques peuvent acheter des publicités qui apparaissent après trois ou quatre changements de page. Snapchat ambitionne ainsi de devenir le support médias de demain.

L'application se veut simple d'utilisation : le lecteur peut faire glisser l'écran à gauche pour voir d'autres actualités, ou faire glisser l'écran vers le haut pour lire la suite d'un article.

De la messagerie à la plate-forme médias

Les revenus générés par les publicités intégrées au contenu éditorial seront partagés entre Snapchat et ses partenaires médias. Snapchat devrait aussi créer son propre contenu à moyen terme, selon le site spécialisé Digiday. La start-up devient ainsi un service de messagerie photo, un réseau social et une plate-forme médias, tout en un. Les utilisateurs peuvent choisir d'envoyer des messages privés à leurs amis, certaines stars du réseau peuvent distribuer leur contenu à une liste de "followers", et d'autres peuvent maintenant découvrir du contenu spécialement choisi pour eux.

Facebook et Twitter ont connu une évolution assez similaire, passant d'un service de messagerie entre amis à une plate-forme médias très puissante. Snapchat avait promis d'être différent. Il lui faudra malgré ce virage garder son authenticité, son insolence.

Inventer le média du futur

Snapchat entend le faire en choisissant le contenu distribué de façon originale : "les réseaux sociaux nous disent quoi lire selon ce qui est le plus récent ou le plus populaire. Nous voyons les choses différemment. Nous comptons sur les éditeurs et les artistes, et non sur le nombre de clics ou de partages, pour déterminer ce qui est important". Une critique à peine dissimulée de Facebook, mais aussi d'un site média au modèle hors norme et au succès explosif : Buzzfeed. 

Une manière pour Snapchat de faire le pont entre les outils d'information traditionnels et les besoins d'une audience jeune, tournée vers le digital : ses utilisateurs.

Présentation de Discover

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Mel Dickinson
06/02/2015 14h30 - Mel Dickinson

Ils sont obligés d'innover pour faire de l'argent. Ils lèvent des sommes énormes et d'autres app arrivent sur le marché comme Hi Back? (http://www.justhiback.me) donc ils doivent se bouger!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale