Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec "Trips", Airbnb se transforme en réseau social pour voyageurs

[ACTUALISE] Joe Zadeh, VP produit de AirBnB, était de passage à Paris, la ville la plus prisée du site. L’occasion pour lui d’expliquer à L’Usine Digitale comment la plate-forme compte devenir bien plus qu’une place de marché de logements entre particulier. Pourquoi pas un Facebook du tourisme ?

mis à jour le 18 novembre 2016 à 14H22
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Trips, Airbnb se transforme en réseau social pour voyageurs
Avec "Trips", Airbnb se transforme en réseau social pour voyageurs © Emmanuelle Delsol

Actualisation du 18 novembre :Airbnb annonce le lancement de "Trips" pour agrémenter son séjour d' "expériences" locales proposées par les hôtes : cours de cuisine, visites insolites... Jusqu'à des "immersions" de plusieurs jours. Paris fait partie des 12 villes de lancement.

 

Pas de pivot pour AirBnB. Valorisée à 25 milliards de dollars, le géant du logement partagé entre particuliers n’a pas besoin de changer de business model. Même si son développement n’est pas un long fleuve tranquille dans certaines villes, à Berlin par exemple, son succès mondial ne se dément pas. Pour autant, le Californien ne compte pas se reposer sur ses lauriers.

 

De passage à Paris, la ville la plus prisée du site, Joe Zadeh, VP produit a expliqué ce 17 juin comment la plate-forme évolue. Troisième ingénieur embauché dans l’entreprise alors que celle-ci ne comptait que neuf employés, il chapeaute aujourd’hui toute l’organisation produit. "Mais attention, quand je viens à Paris, par exemple, le produit que me vend AirBnB c’est l’expérience de la Capitale, précise-t-il. Pas une app ou un site web."

 

Du design…

Sa division est l'un des trois piliers du trépied produit-design-ingénierie de l’entreprise. Joe Zadeh a deux homologues qui dirigent les deux autres divisions, organisées de la même façon. Et les trois équipes travaillent ensemble en permanence pour faire évoluer le produit afin qu’il colle à la stratégie. Cette collaboration a d’ailleurs progressivement donné naissance à un système de design maison. Indispensable, pour Joe Zadeh : "Bien sûr, chaque pays, chaque internaute a ses habitudes, et la plate-forme s’adapte. Mais il est essentiel d’avoir un socle commun. Quel que soit l’appareil utilisé, quel que soit l’endroit, AirBnB doit être immédiatement identifiable."

 

Et pour le VP produit qui se décrit lui-même comme un "artiste piégé dans un corps de scientifique", la réponse est justement dans le design. Une composante de l’ADN de l’entreprise depuis ses débuts puisque deux des trois fondateurs ont des formations de designer... "Nous avons bâti une bibliothèque commune qui nous permet d’aller très vite dans le développement de nouveautés, tout en gardant cette identité homogène", reprend-il.

 

… et des algorithmes

Mais si l'on en croit Joe Zadeh, les membres désormais habitués de la location de logements entre particuliers ont envie de davantage. Plus qu’un séjour, guide touristique en main, ils rechercheraient une expérience personnelle de la ville, de la région où ils voyagent. Et pour AirBnB, la réponse est, sans surprise, dans la personnalisation et donc dans l’algorithme. Au fil des voyages des uns et des expériences d’hébergement des autres, le graphe du Californien apprend de ses hôtes et invités.

 

"Dans les données que nous avons, il y a de l’implicite et de l’explicite, explique Joe Zadeh. Nous savons par exemple que certains hôtes refusent systématiquement les séjours d’une nuit. Inutile de les mettre en contact avec des membres qui ne cherchent qu’une nuitée." Certains cherchent des quartiers calmes pour leur famille, d’autres préfèrent les centres villes animés... Le moteur de recherche permettra de mieux répondre à ce type de question.

 

"C'est mieux que Tripadvisor, insiste Joe Zadeh, puisque ce sont les hôtes et les invités qui donnent leur avis, pas des internautes inconnus." Aujourd’hui, AirBnB ne veut plus se contenter de proposer à ses membres une liste d’annonces correspondant à un lieu et une date, mais la mise en relation la plus pertinente possible, sans perte de temps. Plus de deux millions de logements dans le monde sont inscrits sur la plate-forme. Et il arrive que la moitié soit occupée en une seule nuit.

 

Un mix de Tripadvisor, Meetic et Facebook

Quelque part entre Tripadvisor et un Meetic entre voyageurs et hébergeurs, se rapprochant même d'un Facebook, AirBnB prend aussi, petit à petit, la forme d’un réseau social. "Nous sommes l’opposé de Facebook, tempère Joe Zadeh, où l’on est principalement en contact avec des gens que l’on connait déjà. Dans AirBnB, les membres se font de nouveaux amis, dialoguent ensemble et forment une communauté qui partage spontanément des bons plans." AirBnB compte déjà 60 millions d’inscrits. Reste à en faire une grande bande de copains.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale