Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AWS planche sur les opportunités du cloud pour les marchés financiers

Vu ailleurs AWS et Aquis Exchange ont mis en place un POC en collaboration avec le Singapore Exchange SGX pour basculer les échanges boursiers vers le cloud. Actuellement, la plupart des grandes places financières fonctionnent à l'aide de centres de données physiques. L'utilisation du cloud leur permettrait de réaliser des économies importantes.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AWS planche sur les opportunités du cloud pour les marchés financiers
AWS planche sur les opportunités du cloud pour les marchés financiers © Flickr - Tony Webster

Et si les échanges d'actions dans le cadre des marchés financiers pouvaient se faire dans le cloud ? Amazon Web Services (AWS) et Aquis Exchange ont mis en place un POC, en collaboration avec le Singapore Exchange SGX, montrant que ces échanges à l'architecture complexe peuvent être réalisés de façon fiable et rapide via le cloud, rapporte Reuters vendredi 20 novembre 2020. Une aubaine pour la filiale cloud de l'entreprise d'e-commerce qui pourrait se lancer à la conquête d'un nouveau marché.

Une déploiement plus large
Actuellement, les échanges pour le trading utilisant le cloud sont limités en taille ou à des secteurs de niche comme dans le trading d'actifs de cryptomonnaies. La plupart des grandes places financières fonctionnent à l'aide de centres de données physiques. L'infrastructure nécessaire pour gérer cet environnement est massive, coûteuse et le réseau requis pour se connecter aux acteurs du marché est complexe et pas nécessairement fiable. Car malgré les millions de dollars dépensés pour la sauvegarde dans des serveurs, il y a eu des pannes cette année au Japon, en Australie et à l'Euronext en Europe.

Ce pilote a permis de tester une autre solution. La capacité d'AWS pour envoyer des données à de nombreuses parties simultanément dans le cloud, un prérequis clé pour tout échange de données dans ce cadre, a été une vraie avancée. "Cela s'est avéré être techniquement possible", a déclaré Adrian Ip, directeur de la division technologique d'Aquis Exchange, selon Reuters.

L'utilisation du cloud dans ce domaine permettrait de se passer de la maintenance de l'infrastructure existante sur site et de réaliser d'importantes économies pouvant aller jusqu'à 90%, assure les partenaires. Aquis Exchange et SGX réfléchissent à comment aller plus loin qu'un simple pilote avec AWS. "Nous regardons comment cela peut être déployé à l'échelle mondiale. Nous adopterons une approche réfléchie et mesurée et discuterons avec les régulateurs et les membres", a détaillé Adrian Ip.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.