Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Birchbox France est rachetée par ses fondateurs et un fonds d'investissement

La branche française de Birchbox (ex-Jolie Box) est vendue à ses deux cofondateurs et le fonds d'investissement Otium Capital. Cette opération s'accompagne d'une nouvelle stratégie, avec au coeur de celle-ci, la data, et une plate-forme d'analyse des données mise à la disposition des marques partenaires pour analyser leurs performances et les retours clients.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Birchbox France est rachetée par ses fondateurs et un fonds d'investissement
Birchbox France est rachetée par ses fondateurs et un fonds d'investissement © Birchbox

La branche française des coffrets de cosmétiques en ligne et sur abonnement Birchbox change de propriétaire. Dans un communiqué du 9 janvier 2020, l'entreprise annonce son rachat par ses deux cofondateurs – Quentin Reygrobellet et Martin Balas, créateurs de Jolie Box – et Otium Capital. Ce fonds d'investissement est présidé par Pierre-Edouard Stérin, fondateur entre autres des coffres cadeaux Smartbox. Originaire des Etats-Unis, Birchbox est arrivée en France en 2011 où elle avait fusionné avec Jolie Box. Le montant de la  transaction n'est pas précisé.

 

Accélérer son développement

Avec cette opération, qui l'affranchit de la maison-mère américaine, Birchbox devient "une entreprise indépendante". Ainsi, l'e-commerçant souhaite accélérer son développement via trois piliers : la personnalisation via la data, la prescription via le contenu et la sélection de son catalogue.

 

Mais "le premier chantier" sera le changement de la marque (et donc de son nom), effectif dans un peu plus d'un an. "Si l’entité conserve une licence d’exploitation de la marque Birchbox pour 18 mois sur le territoire français, le travail de rebranding sera amorcé dans les prochaines semaines", est-il précisé dans un communiqué.

 

Valoriser la data

Birchbox profite également de cette nouvelle étape pour détailler sa stratégie pour l'année 2020 autour du pilier qui a fait son succès, l'abonnement. L'entreprise annonce l'ouverture d'une plate-forme d'analyse des données mise à la disposition des marques partenaires, baptisée "Birchbox Analytics" qui va permettre un suivi et une analyse "des performances de la marque et des retours clients qualitatifs en temps réel".

 

Enfin, Birchbox, qui précise être rentable, souhaite initier un développement européen dans les pays où "le groupe n'est historiquement pas présent".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media