Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Blablacar rejoint le club très select des start-up européennes valorisées plus d'un milliard de dollars

mis à jour le 17 juin 2015 à 09H25
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le Vieux Continent est finalement un terrain hospitalier pour les licornes, ces start-up valorisées plus d'un milliard de dollars. Elles y trouvent les fonds nécessaires à leur épanouissement. En 2014, 13 nouvelles entreprises ont rejoint le troupeau, portant leur nombre à 40 selon un rapport de la société de conseil britannique GP Bullhound. Une seule est française parmi les nouvelles entrantes : le géant du covoiturage Blablacar. 

Blablacar rejoint le club très select des start-up européennes valorisées plus d'un milliard de dollars
Blablacar rejoint le club très select des start-up européennes valorisées plus d'un milliard de dollars © GP Bullhound

Les licornes sont de plus en plus nombreuses en Europe : treize entreprises de l'univers des nouvelles technologies ont dépassé le milliard de dollars de valorisation en 2014 sur le Vieux Continent, selon un rapport dévoilé mi-juin par le cabinet de conseil GP Bullhound et disponible ci-dessous. Huit de ces sociétés sont britanniques, trois allemandes et une hollandaise.

 

La dernière a vu le jour en France et n'est autre que… Blablacar, le spécialiste du covoiturage qui a levé 73 millions d'euros mi-2014, un record pour une start-up tricolore. Seul Sigfox a fait mieux en levant 100 millions d'euros.

 

UNe forme parfois TEmporaire

 

Trois entreprises européennes ont en revanche perdu leur statut de licornes, en passant sous la barre du milliard de dollars de valorisation : les deux jeunes pousses anglaises Monitise (paiement en ligne) et Boohoo.com (e-commerce), ainsi que le voyagiste en ligne espagnol eDreams Odigeo.

 

L'Europe (Russie et Israël inclus) compte 40 de ces start-up géantes en 2014, contre 30 l'année précédente. Le total de leurs valorisations s'élève à 120 milliards de dollars. Les Etats-Unis, eux, ont vu 22 de leurs sociétés devenir des licornes sur la même période.

 

Le Royaume-Uni héberge 17 des 40 licornes d'Europe

 

Chacune de ces entreprises européennes est en moyenne valorisée 3 milliards de dollars. Avec 17 licornes à son actif, c'est le Royaume-Uni qui a produit le plus de ces jeunes pousses à la croissance fantastique depuis 2000. La France n'en compte elle que trois : Blablacar donc, le spécialiste du reciblage publicitaire personnalisé sur Internet Criteo, qui affiche un santé insolente un an après son entrée en Bourse, et le site de e-commerce vente-privee.com, malgré son retrait des Etats-Unis.  

 

Porter le développement de ces sociétés coûte cher : 140 millions de dollars en moyenne ont été investis dans chaque structure. La FinTech est le secteur où le nombre de licornes croît le plus vite selon le rapport. 7 entreprises issues du monde de la finance font depuis cette année partie du troupeau.

Licornes by L'Usine Nouvelle

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Martine D.

17/06/2015 12h21 - Martine D.

La popularité de Blablacar auprès des voyageurs a connu une forte croissance ces dernières années. Les marges que la start-up se garde pour chaque trajet ont également augmenté. Pas étonnant de la voir entrer chez les licornes européennes !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Anne-Marie T.

17/06/2015 11h26 - Anne-Marie T.

En même temps, Blablacar répond à un besoin qui touche une bonne partie des personnes : le transport, et même plus, le covoiturage, qui permet de reconnecter des personnes entre elles dans un monde trop "déconnecté". Qu'une société française entre dans un cercle des start-up très prisés, c'est pas mal de fierté pour la France.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale