Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bosch débloque plus de 400 millions d'euros pour les semi-conducteurs en 2022

Bosch va investir plus de 400 millions d'euros dans les semi-conducteurs en 2022. La multinationale allemande va concentrer ses efforts sur l'agrandissement de sa nouvelle usine de production 4.0 de Dresde inaugurée en juin dernier, son site de fabrication de plaquettes situé à Reutlingen et sa fonderie à Penang, en Malaisie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bosch débloque plus de 400 millions d'euros pour les semi-conducteurs en 2022
Bosch débloque plus de 400 millions d'euros pour les semi-conducteurs en 2022 © Baldauf & Baldauf Fotografie

Bosch poursuit ses investissements dans les semi-conducteurs. La multinationale allemande a annoncé vendredi 29 octobre 2021 investir plus de 400 millions d'euros dans ses fonderies en 2022. Un plan d'investissement bienvenu alors que la production de puce peine à répondre à la demande et que de nombreux industriels sont touchés par la pénurie.

"La demande dans les puces continue de croître à une vitesse vertigineuse. Compte tenu des évolutions actuelles, nous agrandissons systématiquement notre production de semi-conducteurs afin de pouvoir accompagner au mieux nos clients", a commenté Volkmar Denner, président du directoire de Bosch.

Agrandissement de sa nouvelle fonderie
La plupart de cette somme sera allouée à l'accélération de l'agrandissement de sa fonderie à Dresde en Allemagne. Cette nouvelle usine de production de puces sur plaquettes de 300 mm a été inaugurée en juin dernier. Cette usine 4.0, dont la production est notamment destinée à alimenter l'industrie automobile, s'étend sur un espace de 72 000 m² et a coûté près d'un milliard d'euros.

Près de 50 millions d'euros seront dépensés pour l'usine de fabrication de plaquettes à Reutlingen, près de Stuttgart. Bosch entend investir un total de 150 millions d'euros pour construire de nouvelles salles blanches sur ce site entre 2021 et 2023. Le but est d'ajouter, en deux étapes, près de 4 000 m² de salles blanches aux 35 000 m² déjà existants.

La première étape de cet agrandissement, concernant les puces sur plaquettes de 200 mm, a déjà été réalisée. Des bureaux ont été transformés en salle blanche. "Nous avons déjà augmenté notre capacité de fabrication de puces sur plaquettes de 200 mm d'environ 10%", a commenté Harald Kroeger, membre du conseil de Bosch. La seconde étape de cet agrandissement consiste en la création d'une nouvelle salle blanche de 3 000 m² d'ici la fin 2023. Bosch entend investir près de 50 millions d'euros en 2022 et en 2023 et créer 150 emplois.

Un centre de test à Penang
À Penang, en Malaisie, Bosch construit également un centre de test pour les semi-conducteurs qui doit ouvrir ses portes en 2023. Au total, Bosch dispose de plus de 100 000 m² de terrains disponibles autour de ce site. D'abord, le centre de test couvrira une zone de 14 000 m² et comportera des salles blanches, des bureaux, un espace de R&D et des espaces de formation pouvant accueillir jusqu'à 400 personnes. Les travaux de terrassement du nouvel emplacement ont débuté fin 2020 et les travaux des bâtiments ont débuté en mai 2021. Bosch ajoute que le centre de test doit débuter ses opérations en 2023.

La capacité de test supplémentaire à Penang est destinée à ouvrir la possibilité de localiser de nouvelles technologies dans les usines de fabrication de plaquettes de Bosch à l'avenir, telles que les semi-conducteurs en carbure de silicium à Reutlingen.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.