Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Bpifrance lance un dispositif pour faire émerger des innovations dans l'e-santé

Bpifrance propose un programme autour de trois axes pour faire émerger des innovations dans l'e-santé : la constitution d'une communauté, la création d'un incubateur et le renforcement du fonds "Patient Autonome". Plus largement, l'objectif est de contribuer à la transformation du système de santé, en pleine mutation depuis la crise sanitaire et économique liée au Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Bpifrance lance un dispositif pour faire émerger des innovations dans l'e-santé
Bpifrance lance un dispositif pour faire émerger des innovations dans l'e-santé © Cnil

Bpifrance lance un nouveau dispositif national pour faire émerger des innovations dans le secteur de la santé numérique afin de contribuer à la transformation du système de santé.

L'organisme de financement ambitionne de fédérer les acteurs de l'e-santé autour d'un objectif commun : sélectionner et accompagner les start-up du secteur en couplant "apport en capital et soutien à la concrétisation d'opportunités commerciales" pour favoriser leur passage à l'échelle. Un programme "qui marque la volonté des acteurs du domaine de développer un écosystème solide et ambitieux", selon Paul-François Fournier, directeur exécutif Innovation de Bpifrance.

Un programme autour de 3 axes
Ce dispositif, qui partage les objectifs de la feuille de route nationale du Numérique en Santé du ministère des Solidarités et de la Santé, s’articule autour de 3 axes. La "constitution et l'animation d'une communauté" associera des donneurs d'ordre – tels que des établissements de santé, des mutuelles, des laboratoires pharmaceutiques… – et des start-up. L'objectif est de faciliter les échanges via des rencontres et "une plateforme numérique". Cette communauté devra par ailleurs permettre aux établissements hospitaliers de "s'acculturer" à ces innovations.

Il repose également sur un nouvel incubateur créé en partenariat avec l'Université de Paris et sa fondation. Son objectif est d’accompagner les entrepreneurs pour accélérer le changement d’échelle et renforcer l’avantage compétitif de leurs entreprises par la collaboration et "le mentoring" avec les donneurs d’ordre de la communauté. L’incubateur accompagnera sur une durée de six mois, une promotion de cinq dirigeants d’entreprise dont le produit est proche de la commercialisation. Le premier appel à candidature est désormais ouvert.

Enfin, Bpifrance prévoit un renforcement de son fonds "Patient Autonome" qui accompagne financièrement les start-up de la santé connectée. Lancé en juin 2018, il a réalisé cinq investissements au capital de start-up de la santé numérique dont Willo (ex-Prodontis), Invivox, Incepto Medical et Doctoconsult.

La crise sanitaire, un accélérateur
La crise sanitaire a été un accélérateur des projets autour de l'e-santé. Il y a quelques semaines, 235 industriels ont signé un accord avec le ministère des Solidarités et de la Santé dont le but est de promouvoir l'e-santé en France. Parmi les engagements, on trouve le développement de systèmes d'information, de services et outils numériques conformes aux référentiels du ministère, la création d'applications dans le futur espace numérique de santé…

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media