Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

CES 2013 : Sony et Panasonic surenchérissent dans la télévision Oled

Les deux géants japonais de l’électronique ont présenté chacun un téléviseur à écran Oled de 56 pouces offrant une résolution d’image quatre fois celle des postes de LG et Samsung.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

CES 2013 : Sony et Panasonic surenchérissent dans la télévision Oled
CES 2013 : Sony et Panasonic surenchérissent dans la télévision Oled © Sony

L’avance coréenne dans la télévision à écran Oled aura été de courte durée. Au Consumer Electronics Show (CES), la grande messe de l’électronique grand public, qui se tient à Las Vegas (Etats-Unis), du 8 au 11 janvier 2012, Sony et Panasonic ont fait sensation en dévoilant chacun un téléviseur à écran organique électroluminescent de 56 pouces de diagonale.

Ces deux prototypes se distinguent par leur résolution d’image 4K de 8 millions pixels, quatre fois celle de la haute définition actuelle (2 millions de pixels). Les deux géants japonais de l’électronique, alliés depuis juin 2012 dans le développement de la télévision à écran Oled, ne font pas que rattraper leur retard. Ils prennent de l’avance technologique sur leurs concurrents coréens.

Les téléviseurs à écran Oled de 55 pouces de LG et Samsung, présentés pour la première fois à l’édition 2012 du CES, affichent des images de 1080 x 1920 pixels, la résolution de la télévision HD actuelle.

Seul LG a démarré la commercialisation en Corée du Sud pour l’équivalent de 7800 euros. Les téléviseurs de Sony et Panasonic affichent des images de 2160 x 3840 pixels, la résolution de la télévision à ultra haute définition, dont le lancement en Europe pourrait intervenir à l’horizon 2015 selon l’opérateur de télédiffusion par satellite Eutelsat qui a lancé au CES une chaine de démonstration ultra HD.

Un process mis au point avec AU Optronics

C’est avec AU Optronics, premier fabricant taiwanais d’écrans plats, que l'écran Oled du prototype de Sony a été mis au point. L’innovation réside dans la matrice de commande à transistors qui sert à contrôler les pixels.

Les écrans Oled traditionnels font appel à des transistors en poly silicium déposés sur la plaque de verre par un procédé à basse température. Ce procédé est adapté aux écrans de petits et moyens formats, mais pas aux écrans de grandes tailles comme ceux dans la télévision. Sony et AU Optronics sont parvenus à adapter aux écrans Oled le procédé de dépôt de transistors en silicium amorphe à l’œuvre aujourd’hui dans les écrans LCD.

Sony n’est pas à son premier coup d’essai dans les écrans Oled. Le groupe présidé depuis avril 2012 par Kazuo Hirai a commercialisé en 2007 le premier téléviseur à écran Oled au monde. Une opération toutefois anecdotique puisqu’il s’agit d’un poste de seulement 11 pouces de diagonale mais coûtant l’équivalent de 3000 euros.Sony commercialise depuis 2011 des moniteurs professionnels à écran Oled de 17 et 25 pouces.

De son coté, Kazuhiro Tsuga, PDG de Panasonic, qui a dévoilé son téléviseur Oled lors de son Keynote d'ouverture du CES, le 8 janvier 2013, insiste sur les avancées du groupe en matière de fabrication. Les matériaux organiques électroluminescents de son écran Oled de 56 pouces ont été déposés par impression. Une technique qui promet de réduire les coûts par rapport à LG et Samsung qui, eux, mettent en oeuvre la déposition par pulvérisation sous vide. Une technique pénalisée par son faible rendement. L'écran de Panasonic utilise une matrice de commande à transistors en silicium amorphone fournie par Sony.

Les deux fabricants japonais n'ont donné aucune indication de prix et de date de commercialisation. Leurs produits devraient toutefois arriver sur le marché en 2014.

En raison de son coût aujourd’hui cinq fois plus élevé en moyenne aux postes à écran LCD et plasma, la télévision à écran Oled devrait se cantonner dans les années à venir à un segment marginal du marché : celui du très haut de gamme.

Le cabinet d’études DisplaySearch prévoit la vente de 50 000 postes cette année et 7 millions en 2016 sur un volume total de 224 millions de téléviseurs à écran plat toutes technologies confondues en 2012 et 234 millions en 2016.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

PSY
14/01/2013 15h10 - PSY

La technologie OLED n'est pas particulièrement japonaise, non. Le plus grand fabricant de produits OLED étant Samsung, une société coréenne...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Geeky
12/01/2013 17h01 - Geeky

Le Japon reste toujours le pays le plus innovant au monde, la technologie OLED serait bel et bien impérativement nippone.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale