Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] 5 tendances technos à surveiller de près… et quelques (autres) insights à savoir

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le CES de Las Vegas est LE rendez-vous annuel des innovations high-tech. Quelles sont les grandes tendances de cette édition 2019, qui se tient du 8 au 11 janvier ? Quels axes technologiques et numérique faut-il surveiller de près cette année ? L’Usine Digitale vous livre les 5 axes majeurs.

[CES 2019] 5 tendances technos à surveiller de près… et quelques (autres) insights à savoir
[CES 2019] 5 tendances technos à surveiller de près… et quelques (autres) insights à savoir © Chronocam

Traditionnellement, le CES dévoile les tendances high tech de l’année. Si pendant des années, le salon était très orienté B2C, la donne a changé. Les innovations présentées touchent désormais aussi l’univers B2B. Résultat : de nombreuses délégations dans des marchés aussi divers que la banque, l’armée, la logistique, la santé ou la pharmacie font aujourd’hui le déplacement à Las Vegas. Objectif : détecter les technologies qui vont révolutionner les usages… et les anticiper pour éviter de se faire "disrupter".


Alors quelles tendances technologiques faut-il attendre de ce CES 2019 ? Voici les 5 axes qui seront au cœur des annonces et des discussions de cette 52e édition. Avec un fil conducteur : l’expérience utilisateur et la personnalisation. "C’est un thème majeur de CES : il faut que ce soit simple et intuitif", indique Jean-Laurent Poitou, directeur exécutif pour l’Europe d’Accenture Applied Intelligence.

 

1/ La 5G

Si la 5G est devenue le marronnier du CES et du Mobile World Congress, la première vague se structure, au travers de deux axes majeurs : l’IoT et l’Internet à la maison, pour un accès hors fibre et hors câble. Alors que les premiers smartphone 5G ont été annoncés pour ce début d’année 2019, les annonces des grands constructeurs comme des start-up d’objets connectés devraient également aller dans ce sens avec l’intégration de la technologie 5G directement dans les devices. Et ce, dans des secteurs aussi divers que la smart home, la santé ou la voiture connectée.


"Le calendrier de déploiement se précise, indique Jean-Laurent Poitou. Les opérateurs comme Verizon, At&T... annoncent des déploiements de réseaux 5G sur l’ensemble des Etats-Unis, sans compter la Corée et le Japon. Si on est encore loin du déploiement généralisé, ça commence vraiment". Pour le consultant, "les temps de latence très faibles et les fréquences qui vont loin dans les bâtiments vont permettre deux grandes catégories d’usages : les objets qui ne parlent pas beaucoup et les objets qui communiquent de gros volumes de données, comme les voitures connectées…" Le CES 2019 sera donc l’occasion de présenter plus concrètement les intérêts de la 5G, pour le grand public comme pour les entreprises.
 

2/ La réalité immersive

La réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte sont elles aussi devenues des tendances récurrentes du CES. Mais cette édition 2019 devrait être marquée par la généralisation de ces technologies. "Cela va être de moins en moins pour les geeks et de plus en plus pour le grand public", assure Jean-Laurent Poitou. Une preuve pour le consultant : "Les casques de VR ont atteint un niveau de pénétration de 6% des foyers américains. C’est déjà une progression  de 25% par rapport à 2017". Résultat : "Cela joue sur les usages dans la musique, la mode, les jeux et les visites de sites en 3D". Ce qui influe sur les stratégies des producteurs de contenus ou, des professionnels du marketing.
 

Cette 52e édition du salon de Las Vegas démontrera  également l’installation de la réalité augmentée dans le quotidien, qu’il s’agisse de l’univers de la santé, de l’éducation et de la formation, mais aussi du sport. "Le mélange de la réalité en 3D et de l’image réelle du monde qui nous entoure se diffuse dans tout un tas de secteurs" , affirme-t-il. Et ce citer le développement de nombreuses applis mobiles mais aussi l’exemple du casque de ski qui diffuse dans la visière la vitesse, les courbes… tout en offrant la possibilité de se connectant à d’autres skieurs.


L’expert parle également de réalité étendue  - avec l’ajout de palettes, manettes ou vibrations qui offrent un autre niveau d’interactivité et d’immersion - qui se démocratise au-delà du secteur des jeux vidéo, avec de plus en plus d’applications, notamment dans l’univers du retail, pour la vente de voitures, de cosmétiques ou autres accessoires de mode…

 

3/ Les appareils à commande vocale

"Là où on avait vu émerger à Vegas tout un tas de produits blancs et de la maison équipés d’écrans tactiles, la même vague va se généraliser avec la voix", exprime Jean-Laurent Poitou. Si Amazon Alexa au CES 2017 et Google Assistant l’année suivante ont fait le buzz, le CES 2019 devraient voir un foisonnement de ces assistants vocaux et de nouveaux venus dans de multiples appareils, comme les téléviseurs, les miroirs connectés, les voitures... et même des produits plus surprenants comme les interrupteurs.
 

"Tout cela va coexister avec les autres options d’activation", ajoute le consultant. La question à se poser : comment faire cohabiter tous ces produits pilotables à la voix. "Si tout réagit à la voix, cela va devenir un enfer. I va falloir trouver des compromis et des solutions", poursuit-il. "Après la sécurité, on va commencer à voir se développer des solutions de coordination et de priorisation."

 

4/ Les voitures connectées et autonomes

En deux ans, le CES est aussi devenu LE nouveau salon de l’automobile. Cette édition 2019 ne démentira pas cette tendance avec la présentation de nouvelles technologies embarquées et connectées dans les véhicules. Le tout couplé à de nouvelles solutions de personnalisation en fonction des préférences et habitudes des conducteurs et des passagers, basées sur l’IA et notamment le deep learning. "La possibilité d’interaction et l’utilisation de l’IA pour personnaliser l’expérience devrait être davantage visible cette année, avec l’intelligence appliquée, selon Jean-Laurent Poitou. Les voitures connectées vont de plus en plus devenir des extensions de la maison pour devenir de véritables lieux de vie".
 

Et si des démonstrations de véhicules autonomes, notamment en matière de livraison, animeront le salon, une autre tendance illustrera ce CES 2019 : l’intégration des voitures connectées dans de nouvelles solutions de partage, avec l’essor de systèmes en libre-service, de nouvelles plateformes de parking et multimodales... et, de fait, des annonces de partenariats avec des acteurs d’autres types de transport, de centres urbains…

 

5/ La résilience et la confiance numérique

Enfin, et c’est une tendance qui émerge cette année : la résilience. Face aux scandales de type Facebook ou aux différentes cyberattaques, les attentes en matière de sécurisation des données, personnelles ou non, et de confiance numérique sont de plus en plus fortes. "Quand on est train de parler tranquillement dans son salon et que votre assistant s’allume pur vous dire : 'Je n’ai pas compris votre demande', on peut se demander, lorsque l’on demande le solde de son compte à sa banque, ce qu’il va être fait de ces données", se demande Jean-Laurent Poitou. Une illustration qui pose en effet des questions en termes de sécurité, d’e-privacy et même d’éthique.
 

Dans un tel contexte, la blockchain est un exemple intéressant qui devrait s’illustrer au CES 2019 par des solutions et des cas d’usages qui vont au-delà des cryptomonnaies. "On va voir apparaître des cas d’usages dans les médias notamment pour sécuriser les droits d’auteurs autour de la photo ou des textes, mais cela va aussi s’appliquer à tout ce qui est publicité en ligne.", indique Jean-Laurent Poitou. Et ce ne sont que quelques exemples d’application. L’énergie, la logistique, la banque… vont aussi voir apparaître de solutions basées sur cette technologie.
 

De plus en plus de solutions fonctionnant en local, comme la plateforme vocale de Snips, récompensée d’un award, ou garantissant l’e-privacy devraient également présentées.
"La blockchain et ce type de solutions liées à des tiers de confiance comme la banque ou les opérateurs télécoms devraient permettre de redonner un certain lustre", assure Jean-Laurent Poitou.

 

Le CES, un salon qui attire les investisseurs... et la French Tech

Au-delà de ces innovations de rupture et de la coloration de plus en plus B2B, le CES s’adresse également de plus en plus aux investisseurs qui viennent y détecter les start-up à fort potentiel. Preuve de cette tendance : Indosuez Wealth Management accompagne pour la deuxième année consécutive des clients avides d’investir dans des pépites. Une orientation plus que motivante pour les jeunes pousses à la recherche de financement… Même si les levées de fonds ne sont pas un gage de réussite, cette tendance s’accentue cette année encore avec la politique gouvernementale.
 

Autre tendance qui s’accélère : la représentation massive de la France. Cette année, pas moins de 420 start-up françaises exposeront ainsi du 8 au 11 janvier 2019, principalement à l’Eureka Park, le hall dédié aux jeunes pousses. Avec un changement néanmoins : si les régions menaient une compétition avec de larges espaces à leurs couleurs, pour ce CES 2019, elles seront réunies sous le drapeau French Tech, dans une logique de cohérence d’image vis-à-vis des visiteurs internationaux. A l’exception, toutefois de deux régions. Peu de politiques en revanche cette année, mobilisés par les gilets jaunes…

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale